Incidents à répétition sur les caténaires de la SNCF : il faut réagir

Incidents à répétition sur les caténaires de la SNCF : il faut réagir dans Conseil Général cg93

Communiqué de Claude Bartolone, Président du Conseil Général de Seine Saint-Denis, concernant les incidents à répétition sur les caténaires de la SNCF. 

 Après la Gare Montparnasse, c’est au tour de la ligne de la ligne B du RER, au niveau de Drancy en Seine-Saint-Denis, d’être touchée par un arrachement de caténaire. 300 000 personnes fréquentent quotidiennement la partie nord du RER B, majoritairement des habitants de la Seine-Saint-Denis. Ce soir et demain matin, ce sera pour eux la galère du fait des perturbations.

Un incident technique, c’est de la malchance. Leur répétition, c’est de la négligence. Depuis 2002, la SNCF a réduit les cycles de maintenance, supprimé une partie des effectifs et réduit les moyens consacrés à l’entretien. Nous commençons à en voir les conséquences. Il risque de nous arriver ce que la Grande-Bretagne a vécu il y a quinze ans avec la dégradation massive de son réseau et des conditions de sécurité. Il est encore temps de refuser ce scénario, qui je le rappelle, peut aussi faire des victimes.

Arrêtons d’imposer à la SNCF des règles de rentabilité que la contraignent à sous-financer l’entretien des lignes existantes. Mettons un terme au sous-investissement qui caractérise depuis des années le service public ferroviaire hors lignes TGV. J’appelle l’Etat, la SNCF et RFF à prendre leurs responsabilités et à organiser, conjointement avec les régions, une conférence nationale sur le service public ferroviaire où devra être négocié un plan d’investissement décennal pour sauvegarder la qualité et la sécurité de notre réseau ferré.


Archive pour septembre, 2008

Villemomble et la banlieue mis au pain sec financièrement par le gouvernement de droite!!

Villemomble et la banlieue mis au pain sec financièrement par le gouvernement de droite!! dans Politique Nationale divers057Outre le plafonnement envisagé par la droite du remboursement de la TVA aux communes (qui risque de coûter un maximum à Villemomble qui a beaucoup investi dans les années pré – électorales) notre maire a la même pudeur digne et muette face à la fin de la dotation de solidarité urbaine (DSU) pour toute une série de villes de Seine st Denis,  DONT VILLEMOMBLE (cf article du Parisien.)

Le motif invoqué laisse  songeur pour une taxe « politique pour les banlieues »: on ne prend plus en compte dans le calcul  la part des HLM dans le logement total!!!!
Le maire défendra  t il sa ville contre le député qui approuve de telles lois???
Ah, que  c’est difficile d’être député maire de droite , que c’est difficile de tenter de défendre ses habitants et de tels choix!

Jean-Alain Steinfeld

Pour lire la totalité de l’article du parisien <-- cliquez ici

 par200908 dans Politique Nationale

Projet de rénovation de la cité des Marnaudes la Sablière : encore un dossier en panne complète?

Projet de rénovation de la cité des Marnaudes la Sablière : encore un dossier en panne complète? dans actualité locale construction049Vos élus socialistes ont interrogé le conseil régional d’Ile de France pour savoir où en était le dossier ANRU (agence nationale de rénovation urbaine) de démolition reconstruction de cette cité, faute d’informations fiables de la Municipalité.

Courrier du Conseil Régional adressé aux élus PS de Villemomble

Les socialistes, rappelons le, sont favorables bien sûr à la rénovation urbaine, mais sous les conditions de la loi qui garantissent que ce n’est pas l’occasion d’ « écrémer » socialement les locataires des cités concernées, ce parc locatif devant rester social .

Nos conditions de principe pour l’ approuver sont les suivantes

  1. reconstitution sur la base d’un pour un » dans notre ville du nombre de logements sociaux démolis, à loyers comparables ; ce n’est pas le cas ans le projet présenté !

  2. maintien du nombre de grands logements, sauf à vouloir chasser de notre ville les grandes familles : c’est très loin d’être le cas ! Ce n’est pas la peine de se réclamer à grand bruit après cela d’une politique de la famille..

  3. consultation des habitants, telle que prévue de façon obligatoire par la ville. Le dossier déposé n’a été précédé d’aucune consultation !

Notre présidente de groupe, Elisabeth Pochon, a reçu une réponse de MM Huchon (président de la région) et J Luc Laurent (vice pdt chargé du logement et de la politique de la ville) l’informant qu’avant même le courrier de vos élus PS, la région avait soulevé par courrier au Maire (qui nous l’avait là aussi bien caché, comme à vous) le 1/4/2008 les mêmes interrogations et conditions, et rappelé en outre qu’elle ne pouvait que compléter des crédits d’Etat ANRU, une fois que l’Etat l’avait donc approuvé et acté.

Or précisément, le dossier, déposé en 2006, n’a toujours pas été instruit à ce jour en commission technique ANRU, instance qui valide les dossiers et leur donne le « top départ ». Tout indique que l’ANRU a pratiquement cessé d’instruire de nouveaux dossiers et se centre désormais sur la gestion des dossiers approuvés, ce que (cf ci-dessous) est le cas de la quasi-totalité des dossiers identifiés ..sauf le nôtre !.

Autant dire que notre maire semble bien avoir loupé le train de l’instruction de son dossier ANRU en perdant 2 ans sans explications !!

Pour votre info :

L’ANRU c’est quoi ? où en est elle ?

Au 1er juillet 2008, 334 projets globaux ont été approuvés par l’Agence, 273 conventions ont été signées, ce qui représente déjà :

- 36,5 milliards d’euros de travaux engagés ou programmés sur les 5 prochaines années
- 94 % des 189 quartiers prioritaires validés et des projets engagés dans 258 quartiers supplémentaires
- 122 281 constructions de logements sociaux
- 274 084 réhabilitations de logements sociaux
- 128 558 déconstructions de logements sociaux
- 301 329 résidentialisations.

Sur ces quartiers, l’ANRU participe :
- à la reconstitution des logements sociaux démolis
- à la réhabilitation et à la résidentialisation de logements locatifs sociaux
- à la démolition de logements pour cause de vétusté ou pour une meilleure organisation urbaine
- à l’amélioration des espaces urbains et à la création de voies délimitant des îlots
- au développement des équipements publics incluant la livraison de nombreuses écoles
- à la création ou à la rénovation d’équipements commerciaux, sociaux et culturels
- à l’ingénierie nécessaire à la mise en oeuvre et à la conduite des projets.

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque