Interventions des élus Socialistes au Conseil Municipal du 9 septembre 2009

 

Compte rendu de vos élus socialistes, citoyens et écologistes sur quelques points abordés lors du conseil municipal du 9 septembre 2009

1/ Attribution d’une subvention d’équilibre à l’OPH (Office public de l’habitat)

Il s’agit d’attribuer une subvention d’équilibre de 60 000 euros à l’OPH pour la réalisation du projet consistant en la réhabilitation du pavillon situé 121 boulevard d’Aulnay conduisant à la réalisation de 5 logements sociaux intermédiaires.

Nous avons voté pour l’attribution de cette subvention.


2/ Demande de subvention auprès du Conseil général de la Seine-Saint-Denis et du Conseil régionale d’Ile-de-France pour les travaux d’extension et de réaménagement de locaux pour le centre médico-social Marcel-Hanra

Lors du conseil municipal du 26 novembre 2008, il nous avait été proposé de transférer les activités du centre Marcel-Hanra dans des locaux réaménagés et adaptés, permettant une extension (anciens locaux de la sécurité sociale angle avenue Gustave Rodet, Rue Outrebon). Il s’agissait, dans un premier temps d’un simple transfert d’activité. Nous avions alors insisté sur la nécessité d’avoir une réflexion plus globale sur l’offre de santé. Avoir des locaux plus fonctionnels et étendus était de nature à améliorer le fonctionnement.

Nous avions voté pour cette autorisation.

Lors du conseil municipal de ce jour (au passage il a fallu se déplacer en mairie pour avoir les plans), nous apprenons qu’il s’agit d’un simple transfert sans aucune extension pourtant présenté comme un argument en novembre. Le local le plus important du centre de santé sera une salle de réunion (!!), 119 m2 consacrés aux soins sur une surface totale de 362 m2.

Dans ces conditions, nous avons refusé de participer au vote, attachés depuis le premier jour à ce centre de santé que nous avons défendu contre vents et marées (et sarcasmes) et consternés de l’insuffisance évidente du projet actuel.

3/ Définition des zones à stationnement payant et fixation des tarifs

Nous avons voté contre cette délibération, demandant à nouveau l’instauration d’une zone bleue contrôlée.

4/ Mise à disposition des établissements concernés par l’activité de transfert de fonds de deux ou trois emplacements de stationnement et fixation du tarif correspondant.

Nous considérons que la sécurité des convoyeurs de fonds nécessite la mise à disposition d’emplacement de stationnement à proximité des banques.

Nous considérons aussi que le tarif qui leur est consenti (380 euros ou 570 euros annuels) pour la mise à disposition permanente de deux ou trois places est ridiculement bas au regard du stationnement acquitté même par les résidents (173 euros annuels pour une place qui ne leur est évidemment pas réservée).

Nous nous sommes abstenus.

Vos conseillers municipaux :Elisabeth pochon (Pdte), Rémy benayoun, Marc Daydie, M Françoise Gazet, J Alain Steinfeld


Archive pour septembre, 2009

Auxiliaires de vie scolaire : sortir de l’opacité et appliquer la loi

Auxiliaires de vie scolaire : sortir de l’opacité et appliquer la loi dans Politique Nationale commission20scolaireUne semaine après la rentrée scolaire, de nombreux enfants en situation de handicap demeurent privés d’accompagnants.

Le non-renouvellement par le gouvernement des contrats aidés de 1.300 auxiliaires de vie scolaire (AVS) et de 3.700 emplois vie scolaire (EVS), qui accompagnent ces enfants, est la principale cause de cette situation.

Les conséquences sont graves pour les enfants contraints de rester en dehors de l’école ou d’être scolarisés sans accompagnants. Alors que les premières semaines de l’année sont essentielles pour la réussite des élèves, cela menace gravement leur année scolaire. Les familles sont contraintes ainsi de s’organiser seules dans des conditions souvent très difficiles.

Ce n’est pas acceptable. La loi de février 2005 reconnaît explicitement le droit à l’école pour chaque enfant et l’obligation pour le service public de l’Education nationale d’assurer l’accueil de tous, dans de bonnes conditions, par des personnels formés.

Le Parti socialiste demande au gouvernement d’appliquer la loi et de s’engager sur des chiffres précis concernant le nombre d’accompagnants pour permettre à tous les enfants en situation de handicap d’avoir accès à l’éducation. Il soutient la mobilisation des parents et des associations qui réclament simplement la mise en œuvre de ce droit fondamental.

Les mensonges de l’UMP sur la privatisation de La Poste

Les mensonges de l’UMP sur la privatisation de La Poste dans Politique Nationale laposteLe 10 septembre 2009

L’UMP, par la voix de Danièle Giazzi, a voulu répondre à l’appel du Parti socialiste à la mobilisation le 3 octobre contre le projet de privatisation de La Poste.

Mais tous les mensonges de l’UMP ne parviendront pas à cacher l’évidence : La Poste va être privatisée et le périmètre du service public postal va être réduit.

L’UMP prétend que La Poste va changer de statut tout en restant dans le giron de l’Etat. Cela rappelle les engagements de Nicolas Sarkozy sur l’avenir de GDF. Chacun se souvient de l’issue : la privatisation.

Les Français doivent savoir ce qui se prépare. Le changement de statut de La Poste ne servirait à rien si l’objectif n’était pas l’ouverture du capital et la transformation de La Poste en entreprise comme une autre, avec les mêmes exigences de rentabilité.

Cette perspective n’est pas acceptable. La Poste assure de nombreuses missions de service public (service public bancaire, distribution du courrier sur tout le territoire, tarif du timbre…) qui ne sont pas compatibles avec un statut privé.

La Parti socialiste rappelle son engagement aux côtés du « Comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal ». Il participera, avec ses élus et ses militants, à l’organisation de la votation citoyenne du 3 octobre et appelle tous les Français à venir s’exprimer à cette occasion.

Un site spécialement dédié à l’opération est en ligne depuis ce matin à l’adresse suivante

http://laposte.parti-socialiste.fr.

Ministre de la République en dérapage sur les routes enneigées d’été en Auvergne !!!

http://www.dailymotion.com/video/xafxrd

 *Voici la retranscription de la conversation polémique que tient Brice Hortefeux lors de l’université d’été du Medef.*

*Un participant *: « Ah ça, Amin, c’est l’intégration. »

*Brice Hortefeux* : « Il est beaucoup plus grand que nous en plus » [à propos du jeune homme]

*Un autre participant *: « Lui, il parle arabe ».

/(Rires de l’assemblée)/

*Jean-François Copé *: « Ne vous laissez pas impressionner, ce sont des socialistes infiltrés »

*Une participante *: « Il est catholique, il mange du cochon et il boit de la bière »;

*Brice Hortefeux* : « Il ne correspond pas du tout au prototype »

/(Rires de l’assemblée dont Jean-François Copé)/

*Brice Hortefeux *: « Il en faut toujours un. Quand il y en a un ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes. Allez, bon courage… »

Taxe carbone

Nicolas Sarkozy vient de créer un nouvel impôt.

http://www.dailymotion.com/video/xag0i8

Les socialistes par philosophie et conviction sont favorables à l’impôt dès lors qu’il est utile et dès lors qu’il est juste.

La taxe ne répond à aucun de ces deux critères : elle n’aura pas les effets écologiques attendus et elle est injuste socialement.

(suite…)

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque