Expulsions vers la mort

source (INFOSNEWS.NET)

 

Expulsions vers la mort  dans Politique Nationale image001

Le gouvernement afghan ne décolère pas après l’expulsion mardi par la France des trois ressortissants Afghans. Selon les informations recueillies par la correspondante d’Europe 1 à Kaboul, les trois hommes, âgés de 18, 19 et 22 ans, ne sont pas originaires de la région de Kaboul, comme l’affirmait Eric Besson.
- L’un vient de la province de Paktia, l’autre de Baghlan, le dernier de Parwan, a détaillé le général Mohammad Omar Ayar, vice-ministre aux réfugiés et au rapatriement.

- Ces trois Afghans ne peuvent actuellement pas rentrer chez eux, assure le vice-ministre. Le cas de Nik Khan Hashimkhil, 18 ans, originaire de la province de Paktia, est le plus problématique :
- c’est une province dont certaines zones sont sûres, mais là d’où il vient précisément, c’est extrêmement dangereux.

- S’il rentre chez lui, les talibans lui demanderont de rejoindre leur rang, assure le militaire.
- On est complètement opposés à ce qu’ils ont fait. Et c’est contraire aux droits de l’Homme et aux droits internationaux. Ce n’est pas bien de ramener de force ces Afghans, surtout originaires de ces provinces où il y a la guerre, les talibans, le terrorisme, a encore déclaré le général Mohammad Omar Ayar.

..

 

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque