Lorsque la vérité fait mal.

Lorsque la vérité fait mal. dans actualité locale email1010Patrice Calméjane, Maire de Villemomble, n’a pu s’empêcher de répondre à notre « tribune de l’opposition » dans le dernier journal municipal daté de janvier 2011. (téléchargez l’extrait ici
Il faut dire qu’avant de faire paraître notre texte, il avait fait pression pour que nous y fassions des modifications. En cas de refus, la sanction était : « Je ne publie pas ».
Il a cependant reculé puisqu’il a publié notre texte in-extenso. Mais il ne faut pas se tromper, la « dynastie Calméjane » n’a jamais péché par excès de démocratie. Il ne fait aucun cadeau à l’opposition en publiant notre texte, il respecte simplement la loi.

Sa réponse appelle quelques remarques :

  1. Monsieur le Maire s’octroie un droit de réponse alors qu’il demande bien à l’avance les textes de l’opposition. Il s’alloue d’ailleurs un texte double de celui qu’il donne généreusement aux trois groupes d’opposition. Le restant des 30 pages du journal sont pourtant déjà là pour sa plus grande gloire. Les Villemomblois apprécieront.
  1. En répondant à notre tribune et en ne niant pas certains points que nous avons abordés, il valide donc le fait que :
    La ville a perdu 80 millions d’investissement du fait de la lenteur de la municipalité avec pour effet le projet Anru des Marnaudes refusé par l’Etat (Etat pourtant dirigé par ses amis UMP).
    La rénovation de Benoni est au point mort.
    La vidéo surveillance qu’il défend si chèrement (dans les deux sens du terme) n’a plus d’agent de surveillance en fin de journée.
    Le projet de l’A103 qu’il utilise à chaque élection, est bien définitivement clos.
  1. En ce qui concerne la Droite Populaire, Monsieur le Maire « pinaille » sur la notion de porte parole officiel. Ce que nous notons nous, c’est qu’il masque la vérité par omission.
    En effet, c’est bien un membre de ce groupe, dont il se revendique, qui a appelé à l’alliance avec le Front National.
    A notre connaissance, le député Patrice Calméjane n’a pas, contrairement à certains de ses collègues de ce groupe, signé de communiqué se désolidarisant de cet appel.
    Qui ne dit mot consent ?
  1. Enfin en ce qui concerne « la réduction de l’expression de l’opposition au conseil municipal». Merci de le dire Monsieur le Maire : « il n’y a pratiquement que l’opposition qui s’exprime en conseil municipal ». On se demande bien d’ailleurs, ce qui empêche les conseillers municipaux de la majorité de s’exprimer.
    Mais pour vérifier que nous ne disons pas de « contre vérité » sur le fait qu’il réduit l’expression de l’opposition, nous invitons les Villemomblois à lire les compte-rendus des conseils « où il n’y a que l’opposition qui s’exprime » (c’est facile ils sont affichés). Tout le monde pourra constater qu’aucune des interventions de l’opposition n’apparait pendant les débats… Seules les questions écrites apparaissent.
    Il s’agit donc bien, pour le Maire, de réduire l’expression de l’opposition en la censurant.
    Mais c’est surement le règlement du conseil municipal qui lui impose une nouvelle fois ce déni de démocratie…

 

Autre article Le Premier Ministre met un zéro pointé à Patrice Calméjane

 

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque