La situation du quartier Bénoni-Eustache

Au cœur de l’été, les élus du rassemblement de la gauche et des écologistes ont été interpellés par les habitants du quartier Bénoni Eustache. Ci-dessous le courrier que les élus ont écrit au maire avec copie au préfet.

(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Courrier élus 6 août Bénoni

Mais déjà le 11 février, ils posaient une question au conseil municipal sur la situation tendue du quartier. Retrouvez-la ci-dessous.

(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Question 11 février

Et déjà en 2013, les élus de gauche attiraient l’attention du maire de l’époque sur la modification de l’urbanisation du quartier, qui allait favoriser un certain nombre de dérives.

Au moment où dans l’ensemble des cités de France on modifiait l’urbanisme pour les ouvrir davantage à la circulation et supprimer les zones enclavées, le maire de l’époque, sans être contesté par le maire actuel qui était conseiller municipal, a fait le choix inverse que nous avions dénoncé et qui participe , par l’enclavement créé – même s’il n’est pas la cause des troubles – à la création d’un territoire très facilement contrôlable par les dealers et plus difficilement accessible pour la police. Et ça n’a même pas empêché les rodéos à motos, justification qu’on nous avait vendue à l’époque pour fermer la rue ! Quel gâchis !

lire ici le tract des élus de gauche contre cette aberration

beno1

beno1

beno1

beno1


Archive pour août, 2021

La situation du quartier Bénoni-Eustache

Au cœur de l’été, les élus du rassemblement de la gauche et des écologistes ont été interpellés par les habitants du quartier Bénoni Eustache. Ci-dessous le courrier que les élus ont écrit au maire avec copie au préfet.

(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Courrier élus 6 août Bénoni

Mais déjà le 11 février, ils posaient une question au conseil municipal sur la situation tendue du quartier. Retrouvez-la ci-dessous.

(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Question 11 février

Et déjà en 2013, les élus de gauche attiraient l’attention du maire de l’époque sur la modification de l’urbanisation du quartier, qui allait favoriser un certain nombre de dérives.

Au moment où dans l’ensemble des cités de France on modifiait l’urbanisme pour les ouvrir davantage à la circulation et supprimer les zones enclavées, le maire de l’époque, sans être contesté par le maire actuel qui était conseiller municipal, a fait le choix inverse que nous avions dénoncé et qui participe , par l’enclavement créé – même s’il n’est pas la cause des troubles – à la création d’un territoire très facilement contrôlable par les dealers et plus difficilement accessible pour la police. Et ça n’a même pas empêché les rodéos à motos, justification qu’on nous avait vendue à l’époque pour fermer la rue ! Quel gâchis !

lire ici le tract des élus de gauche contre cette aberration

beno1

beno1

beno1

beno1

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque