14 juillet à Villemomble

14 juillet à Villemomble dans actualité locale le14juilletavillemomble 

Alors que toute la France fait la fête le 14 juillet, où est le feux d’artifice de Villemomble le soir de cette fête républicaine ?!?!

Réponse : en Septembre, à la Saint Fiacre, juste après la bénédiction des chars…
Et oui, la révolution n’est pas passée à travers les remparts de Villemomble.
Cliquez ici pour un petit souvenir

 

Sondage :

Souhaitez vous le retour d'une vraie fête à Villemomble le soir du 14 juillet (Feux d'artifice, bal, ...) ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...


Archives pour la catégorie actualité locale

Elections européennes à Villemomble, les resultats

Télécharger les résultats des élections européennes à Villemomble <– Cliquez ici.

Compte de campagne…

Des sachets de graines de fleurs  rejetés  par la commission des comptes 
de campagne comme matériel électoral normal et remboursable 
lors d'une élection municipale ...          

Ca ne vous dit rien, amis et contribuables Villemomblois...
Si, mais c'est bien sûr...!!"

  »Un candidat Maire a acheté pour 4.905 euros de graines de fleurs (20% des dépenses electorales) ».
(Le canard enchainé du mercredi 29 avril 2009) --> lire l’article, cliquez ici

 Compte de campagne... dans actualité locale fleur

 

Lors du contrôle des dernières élections locales, la commission a constaté une augmentation notable de la fréquence et du montant global des dépenses consacrées à l’achat de « gadgets électoraux ». En effet, nombre de candidats ont effectué d’importants achats d’objets promotionnels en tout genre (stylos, jetons de chariots, sachets de graines de fleurs, tee–shirts, écharpes, lampes de poche, etc.). Ces objets ne pouvaient a priori être assimilés à des cadeaux en raison de leur faible coût unitaire et de leur distribution anonyme et aléatoire. Toutefois le montant global de l’achat représentait souvent une part élevée des dépenses électorales, ce qui a retenu l’attention de la commission, qui a utilisé son pouvoir d’appréciation au cas par cas pour définir ce qui pouvait être admis au titre des dépenses électorales remboursables. La commission a donc estimé que les dépenses correspondant au coût des objets offerts aux électeurs devaient être exclues du montant du remboursement dès lors que leur montant global était élevé en soi ou important par rapport au total des dépenses, mais maintenues dans le compte pour vérifier le respect du plafond des dépenses.  Elle a ainsi considéré que, que si l’article L. 106 du Code électoral prohibe le recours à toute forme de libéralités ou de dons, en argent ou en nature, en vue d’influencer le vote des électeurs, la distribution gratuite d’objets promotionnels de faible valeur ne pouvait pas entrer dans le champ d’application de ces dispositions. Néanmoins, la commission estime qu’il n’est pas dans l’esprit de la loi que la distribution importante par son coût global de tels objets puisse faire l’objet d’un remboursement sur fonds publics. En effet, cette distribution n’a ni pour finalité ni pour effet de contribuer au débat électoral et est donc assimilable à une libéralité. Elle a donc décidé que ces dépenses, à caractère évidemment électoral, devaient figurer au compte pour le calcul du plafond, mais devaient être retranchées du montant du remboursement forfaitaire de l’État auquel les candidats concernés pouvaient prétendre (11)L’absence de définition législative de critères déterminant le caractère ……. …. (11) 6 exemples de dépenses exclues du calcul du remboursement : 

  •  
    • 4 905 € (graines de fleurs) ; 20 % des dépenses 
    • 3 875 € (écharpes, gilets) ; 4 % des dépenses 
    • 2 351 € (tee–shirts et stylo) ; 10 % des dépenses 
    • 2 296 €.(graines de fleurs) ; 27 % des dépenses 
    • 1 323 € (tee–shirts) ; 10 % des dépenses 
    • 1 121 € (jetons de chariots) ; 16 % des dépenses

 Lien avec le rapport : http://www.cnccfp.fr/index.php?art=799#p1ch2_4

Braderie solidaire aux Marnaudes

Marnaudes Samedi 14 fevrier 2009
Album : Marnaudes Samedi 14 fevrier 2009
Braderie solidaire organisée par l'association TOTEM le 14 fevrier 2009 aux Marnaudes
3 images
Voir l'album
Les élus socialistes sont ravis de voir la banderole qu’ils ont offerte à TOTEM, flotter sur de nombreuses initiatives qui redonnent vie au quartier des marnaudes.

En moins d’un an : Fête des voisins, kermesse pour les enfants, halloween, ouverture des activités de loisirs et maintenant braderie solidaire …

Bravo à tous ces bénévoles de TOTEM qui mettent du coeur à l’ouvrage …

 Elisabeth Pochon

 

.

 

.

Fête au gymnase De Gaulle

Samedi 14 février 2009
Monsieur le Maire fête ses 10 ans à la tête de la municipalité en organisant une grande fête au Gymnase De Gaulle.


La Cérémonie a commencé par le passage d’un extrait du film le Roi Lion :
Dans cette extrait Robert MOUFASSA explique à Patrice SIMBA comment il va lui passer le pouvoir.  http://www.dailymotion.com/video/k75k5jD2tIqxxhXkfO
Etonnant non ?
Simple provocation que le choix de ce film pour fêter les 10 ans de son accession au « trône de Villemomble ».
Ou bien conception monarchiste de la démocratie alors qu’en 1999, Robert Calméjane Maire élu de l’époque, avait cédé sa place de Maire, en cours de mandat, au profit de son fils Patrice?
Mais au fait, qui a payé cette grande fête, la mise en place du matériel et la location de la salle.
Notre Roi/Maire ou bien le contribuable ?  Fête au gymnase De Gaulle dans actualité locale interro007

 . 

 .

Le Service Minimum d’Accueil : une loi dangereuse et inapplicable

Le Service Minimum d’Accueil : une loi dangereuse et inapplicable dans Actualité du parti commission20scolaireCOMMUNIQUE DE PRESSE

DES ELUS SOCIALISTES ET REPUBLICAINS DE SEINE-SAINT-DENIS

Le Service Minimum d’Accueil : une loi dangereuse et inapplicable

Demain, la majorité des syndicats appelle à la grève et à la mobilisation générale. Les enseignants de l’éducation nationale comme les agents communaux et les agents du secteur des transports seront nombreux à cesser le travail.

Malgré cela, Monsieur DARCOS déclare que le Service Minimum d’Accueil fonctionnera.

Comment ? Avec quels agents ? Dans quelles conditions d’accueil ? Il n’en dit rien.

L’Inspecteur d’académie, conscient des difficultés, a récemment invité par courrier les maires à faire appel aux étudiants et à toute personne titulaire d’un CAV ou d’un CAE (contrats précaires) rappelant « qu’aucune qualification particulière n’est demandée » !!

Les maires des villes socialistes et apparentés de Seine-Saint-Denis, attachés à la qualité des services rendus à la population et à la sécurité et au bien être des jeunes élèves, refusent de faire preuve de la même irresponsabilité.

Il faut se rendre à l’évidence : l’accueil des enfants scolarisés en primaire et maternelle dans des conditions de sécurité et d’encadrement correctes, est impossible lors d’une grève des enseignants.

Face à ce dispositif dangereux, ils alertent à nouveau les parents : jeudi 29 janvier, un accueil adapté à de jeunes enfants ne pourra pas matériellement être organisé.Ils rappellent que cette mesure vient s’ajouter aux multiples attaques contre le service public d’éducation, qui doit faire face à d’importantes diminutions de postes et à la dégradation des conditions de travail des enseignants.

Ils réaffirment que les villes n’ont pas à se substituer à l’Etat dans le cadre d’un conflit qui l’oppose à ses propres agents. L’Education nationale est un service public d’Etat et c’est donc à l’Etat d’assurer la continuité de ce service, s’il le juge nécessaire.

Malgré les différences de traitement par la justice des différentes villes, les maires socialistes et apparentés de Seine Saint-Denis, restent solidaires et réaffirment avec force que la loi SMA est inapplicable, dangereuse pour les jeunes écoliers et cause de désorganisation majeure pour les services municipaux

Journal de la section socialiste de Villemomble : edition de janvier 2009

Journal de la section socialiste de Villemomble : edition de janvier 2009 dans actualité locale 1212 dans Journal 

 

 

 

 

Vous ne l’avez pas eu dans votre boite aux lettres !!!!! 
Téléchargez ici le journal des Socialistes de Villemomble

fleche027 dans Vie des quartiersJournal janvier 2009

Retrouvez de l’information locale ou nationale
et aussi ce que Monsieur le Maire ne vous dit pas dans le journal municipal…..

Bonne lecture.

 

 

 

.

 

 

 

BONNE ANNEE 2009

BONNE ANNEE 2009 dans Actualité du parti ligne1057 

120pxlogopartisocialistefrance dans actualité localeLES SOCIALISTES DE VILLEMOMBLE

VOUS SOUHAITENT UNE TRÈS BONNE ANNÉE 2009

ligne1057

Les socialistes ont débattu lors de leur congrès, et ils ont débattu vivement. Il semble que tous les tenants de partis qui pratiquent l’unanimité obligatoire, tous les tenants des élections par appauvrissement et acclamations, tous les tenants de la motion unique proposée par la direction sortante n’aient pas compris que nous ayons eu six motions et trois candidatures au vote.  

Pourtant ce pluralisme des idées et des personnalités est vieux comme le socialisme : les polémiques étaient vives entre Jaurès et Guesde, entre Blum et sa minorité d’alors, entre Mitterrand et Rocard et pourtant la gauche a gagné en 1936, 1981, 1995.

Le débat, c’est notre marque de fabrique, et le débat pluraliste mené au bout est une chose saine, y compris pour réfléchir ensemble à fond sur ce qu’est notre société, sur ce que nous proposons comme programme, comme méthode, comme alliances.

À Villemomble nous avons débattu, et disons le ouvertement toutes les motions soumises ont été défendues et ont reçu des suffrages, les trois candidats au premier tour, les deux candidates au second tour ont eu des voix en bon équilibre et… c’est très bien ainsi !

La preuve en est que nous avons même reçu des demandes d’adhésion pour participer au débat !

Qu’à côté du débat d’idées, les ambitions existent, c’est une évidence humaine et même une nécessité car les idées ont besoin de talents pour les porter.

Martine Aubry est notre première secrétaire à toutes et tous, Ségolène Royal est une personnalité évidente et éminente, Benoît Hamon un espoir confirmé, et Bertrand Delanoë un maire de référence et de conviction qui rend notre gestion municipale bien palichonne.

Ainsi, alors que la mairie de Paris repasse la distribution d’eau en régie municipale, la qualité et le prix de l’eau posent problème à Villemomble. Alors que tous les grands travaux d’investissement font l’objet de débats publics et d’information complète à Paris, c’est toujours le brouillard sur l’avenir du centre d’hygiène qui déménage avenue Outrebon sans qu’on sache bien ce que devient le bâtiment libéré de l’avenue du Raincy; de même le déménagement annoncé du Conservatoire vers la rue Circulaire s’accompagne du secret total sur le devenir des bâtiments de la rue Mercière ainsi libérés…

Alors le débat a eu lieu, et maintenant au travail !

Pour renforcer l’alternative de gauche, de progrès et de démocratie dont notre pays et notre ville ont tant besoin, nulle voix, nulle énergie ne sera de trop : rejoignez nous !

Jean-Alain Steinfeld
Secrétaire de la section de Villemomble

 

.

Disparition d’un ami

Disparition d'un ami dans actualité locale julienJulien Coeugnet nous a quitté tout doucement l’été dernier.
C’était une figure populaire de Villemomble . Artisan ébéniste, il a vécu toute sa longue vie rue Guilbert.
Pour les socialistes de Villemomble il fut conseiller municipal et leur trésorier. Il était actif dans sa paroisse et dans les associations caritatives de notre ville.

Il reste bien présent dans notre mémoire.

 

 

.

Service minimum à l’école: le tribunal donne raison aux communes de gauches du 93

Service minimum à l'école: le tribunal donne raison aux communes de gauches du 93 dans actualité locale divers057Service minimum à l’école: le tribunal donne raison aux communes rebelles

(Journal Libération du 9 octobre 2009) 

Pour le juge, les maires manquaient de temps «pour mettre en place un service d’accueil approprié aux jeunes enfants», mardi, lors de la grève.

Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a rejeté les recours du préfet de Seine-Saint-Denis contre des maires refusant d’organiser un service minimum d’accueil dans les écoles lors de la grève.

«Eu égard d’une part aux contraintes entourant la mise en place d’un service approprié pour l’accueil des jeunes enfants, et, d’autre part, à la nécessité que les familles soient informées des modalités d’organisation du service avant l’heure d’ouverture des établissements scolaires (…), aucune mesure utile ne peut plus être utilement ordonnée ce jour pour contraindre le maire à assurer l’accueil des enfants scolarisés», a écrit mardi, jour de la grève, le juge des référés, dans des ordonnances notifiées mercredi aux villes de Noisy-le-Grand, Aulnay-sous-Bois, Les Lilas et Le Pré-Saint-Gervais, dont l’AFP a obtenu copie.

La veille de la grève, les 26 maires de gauche de Seine-Saint-Denis avaient annoncé qu’ils n’organiseraient pas de service minimum d’accueil dans leurs écoles les jours de grève. Le préfet avait alors saisi le tribunal administratif à l’encontre des communes rebelles.

Cette décision du tribunal administratif «confirme ce que les élus dénonçaient lundi, c’est-à-dire l’impossibilité d’assurer l’accueil de jeunes élèves dans des conditions de qualité, d’information et de sécurité satisfaisantes», se satisfait Claude Dilain, maire PS de Clichy-sous-Bois, au nom de l’Union départementale des élus socialistes et républicains.

«Assurer l’encadrement de 20 à 30 enfants de 3 ou 4 ans ne peut s’improviser en moins de 48 heures! Même en demandant au préfet d’assigner les maires en référé!», assure-t-il. Et d’ajouter: «il est intéressant de noter que nul maire ne respectant pas les 20% de logements sociaux prévus dans la loi SRU (sur le quota de logements sociaux, ndlr) n’a encore été assigné en référé par un préfet».

La préfecture de Seine-Saint-Denis n’a pas souhaité réagir, confirmant simplement que les décisions du tribunal allaient dans le même sens pour l’ensemble des villes.

Source AFP

1...1213141516

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque