La conception du développement économique selon le Député/Maire de Villemomble

La conception du développement économique selon le Député/Maire de Villemomble  dans actualité locale lolFin mai, aura lieu le « 1er petit déjeuner économique » organisé dans le cadre du développement économique de Villemomble.

Le simple fait que le Maire organise seulement une première réunion après un long mandat à la direction de la ville pourrait déjà paraître surprenant.
Pourtant ce qui interpelle encore plus, c’est le thème de ce 1er petit déjeuner pour le développement économique de Villemomble :

« La sécurité et les relations avec les services de police »

Voilà donc la seule conception du développement économique de notre Maire : La sécurité.

Est ce parce que les élections de 2012 arrivent et que l’UMP nous ressort les vielles peurs sécuritaires, ou est ce parce qu’il n’a pas d’autre idée ?

On comprendra mieux alors pourquoi le marché du dimanche se meurt, pourquoi il n’y a pas de vraie rue commerçante à Villemomble, pourquoi pour « aider » les commerçants à rencontrer les Villemomblois, il installe des stationnements payants au lieu des zones bleues que l’on trouve dans certaines communes environnantes

Bien sûr la sécurité est une chose importante pour les commerces, mais est ce vraiment la seule chose à faire pour faire de Villemomble une ville dynamique économiquement alors que Villemomble est une ville plutôt calme.. Pour le Maire il semble que oui.

Pour pousser le raisonnement du Maire jusqu’au bout, peut être faudrait il qu’il demande à son collègue Député d’arrêter de supprimer des postes de fonctionnaires… En effet, cela permettrait aux services de la police nationale d’avoir les moyens d’assurer la sécurité des commerces.
Le Maire pourrait alors se concentrer sur une vraie politique de développement économique.

Mais au fait, à Villemomble, le Député et le Maire c’est la même personne…


Archives pour la catégorie Billet d’humeur

UMP, FN encore une fois le même discours ?

UMP, FN encore une fois le même discours ? dans Billet d'humeur arton1056da137

 

« Les Français à force d’immigration incontrôlée ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux »

Une phase bien polémique de Marine avant les cantonales ?
Non, c’est une phrase du Ministre de l’Interieur, du gouvernement UMP, de Nicolas Sarkozy.

Cliquez ici pour ecouter la vidéo du Sinistre et les réactions  

Après la députée UMP qui expliquait qu’il faut renvoyer les emigrés dans les bateaux (http://villemomblesocialiste.unblog.fr/2011/03/09/322/) à qui fera t’on croire qu’il n’y a pas volonté de la part de l’UMP de faire des appels du pied vers les electeurs du Front National ?
Entre le discours officiel « bien gentil » de l’UMP et la réalité du terrain, les choses sont complètement différentes.

http://www.2424actu.fr/actualite-politique/gueant-parle-d-immigration-incontrolee-indignation-a-gauche-la-droite-partagee-2308845/#read-2308753

http://www.france24.com/fr/20110317-gueant-parle-dimmigration-incontrolee-indignation-a-gauche-droite-partagee?quicktabs_1=1

 

.

.

Interview de Robert Badinter

Article du Nouvel observateur du 17 mars 2011

 .

L’ancien garde des Sceaux raconte dans « les Epines et les Roses » ses combats de ministre et exhorte la gauche à ne pas céder devant la vague sécuritaire.

L'ancien Gardes des Sceaux Robert Badinter (c) Afp L’ancien Gardes des Sceaux Robert Badinter (c) Afp

Dans votre livre, « les Epines et les Roses », vous revisitez les cinq années, de 1981 à 1986, pendant lesquelles vous avez été ministre de la Justice. Quel était votre état d’esprit au moment de votre nomination ?

Robert Badinter – Pour François Mitterrand, me choisir comme garde des Sceaux n’était pas évident… Avocat, professeur de droit, je connaissais bien les questions de justice. Mais pour le public, j’étais d’abord l’avocat des assassins, de Patrick Henry et de tous ceux que j’avais sauvés de la guillotine. Je connaissais l’état d’esprit de l’opinion : 64% des Français étaient pour la peine de mort, et la campagne publicitaire pour la loi Sécurité et Liberté avait marqué les esprits. Il fallait donc aller vite, pendant « l’état de grâce ». En août 1981, la suppression de la Cour de Sûreté, en septembre, l’abolition de la peine de mort. Le 3 octobre, je me suis rendu à Strasbourg avec André Chandernagor, ministre des Affaires européennes, pour ouvrir aux Français l’accès à la Cour européenne des Droits de l’Homme. C’était le levier essentiel à mes yeux : rendre la justice conforme aux libertés. En décembre, l’Assemblée a voté la suppression du délit d’homosexualité. Mais très vite se sont levées tempête politique, critiques et attaques. Cela ne m’arrêtait pas. Mitterrand s’en amusait : « C’est curieux, Robert, comme vous êtes impopulaire, vous ne devez pas vous y prendre très bien… » Quand j’allais dîner au restaurant, il ne se passait pas un quart d’heure sans que quelqu’un à une table voisine dise très fort : « Ma voisine a été cambriolée la nuit dernière, ça ne m’étonne pas, avec tous ces assassins qu’on a libérés ! » et tous les convives faisaient chorus. Il est vrai que j’avais reçu en dot un projet de loi d’amnistie dont les dispositions avaient été publiées la veille du jour où j’étais devenu ministre. On craignait alors une explosion dans les prisons.

 

.

(suite…)

La droite decomplexée : Quand les idées brunes reviennent au galop !

« Il n’est pas normal que l’on ne rassure pas les Français sur toutes les populations qui viennent de la Méditerranée. Après tout, remettons-les dans les bateaux ! »

Propos tenus par le FN ????
Et bien non, propos tenus par une députée UMP de Seine et Marne dans les couloirs de l’Assemblée Nationale, palais du peuple de France, celui des droits de l’homme.

Après la volonté de rapprochement avec le FN de la part de certains députés de « la droite populaire », les idées « extrèmes et nauséabondes » continues à l’UMP.

Image de prévisualisation YouTube 

http://www.rue89.com/2011/03/08/chantal-brunel-et-les-bateaux-journee-de-la-femme-debile-194011

 

.

.

 

Plusieurs députés, dont celui de Villemomble, contestent une décison de justice

Plusieurs députés, dont celui de Villemomble, contestent une décison de justice dans Bétisier du Maire de Villemomble marianneblesseeUne nouvelle fois le député Patrice Calméjane et son groupe politique (la Droite Populaire) critiquent une décision de justice (à propos d’une condamnation pour provocation à la discrimination raciale !).
http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/02/18/eric-zemmour-condamne-pour-provocation-a-la-discrimination-raciale_1482264_3224.html
http://www.lejdd.fr/Societe/Justice/Actualite/Les-reactions-a-la-condamnation-d-Eric-Zemmour-pour-incitation-a-la-haine-raciale.-271103/

Ce n’est pas la première fois que Patrice Calméjane se permet ce type de dérive puisque déjà, en décembre 2010, plusieurs députés, dont le Député/Maire de Villemomble, avaient contesté fortement une décision prise par le tribunal de Bobigny.

Comme l’avait rappelé le Premier Ministre : « Le respect dû à la justice est un des fondements de l’Etat« .
http://villemomblesocialiste.unblog.fr/2010/12/14/le-premier-ministre-met-un-zero-pointe-a-patrice-calmejane/
.

Lorsque, après plusieurs  »exploits » de ce type, le Député/Maire UMP de Villemomble se targue d’être nommé responsable de la Citoyenneté à l’UMP, on peut se poser des questions sur la conception qu’a ce parti de la citoyenneté et de la démocratie.
.

Enfin, comment faire confiance à des élus qui se permettent de remettre en cause la justice de leur pays…
On aurait aimé que ces députés UMP soient aussi empressés à prendre la défense des humoristes de France Inter qui avaient été licenciés de la radio nationale pour avoir déplu aux résidents du palais présidentiel.
Palais présidentiel dont l’actuel locataire est le Président de………. l’UMP.

 

.

.

Recette Villemombloise : « La salade aux prunes ».

Recette Villemombloise : « La salade aux prunes ». dans Billet d'humeur email1010Pascale habite Neuilly-Plaisance. Mercredi dernier elle voulait faire une salade à ses invités Villemomblois.

Elle décide donc de venir au marché de Villemomble, car son maraicher habituel de Neuilly Plaisance travaille le mercredi matin au marché de l’Époque.
Pascale gare sa voiture sur le parking du marché, va acheter une belle salade de mâche, et à son retour trouve une jolie prune sous ses essuie-glaces : Une prune à 11 euros.

Il faut dire que Pascale est une « étrangère » à Villemomble.
Elle n’en connait pas les coutumes particulières. Elle ne savait pas qu’à Villemomble, pour acheter son pain (ou sa salade) il faut garer sa voiture, aller au distributeur, taper son numéro de voiture, puis revenir à sa voiture, mettre son ticket, et ensuite aller faire ses courses en surveillant sa montre car au delà d’une heure, la prune tombe…
Pas vraiment le temps de faire très conviviale au marché de Villemomble!

Alors qu’à Neuilly-Plaisance le parking du marché est gratuit (même pour « les étrangers »),
alors qu’à Gagny la municipalité, surement plus réfléchie que celle de Villemomble, a préféré la zone bleue,
le « Fermier Général  Patrice» et les élus de la majorité ont choisi de réhabiliter l’octroi.
Pour commercer dans les murs de la bonne ville de notre bon Maire, il faut payer !

En effet pour venir faire ses courses à Villemomble, il faut :

  • soit être Villemomblois « pur jus » et alors vous avez le droit à une carte qui offre généreusement 10 minutes de stationnement une seule fois par jour. Attention il faut courir vite entre le distributeur, la voiture, un commerçant (deux vous n’avez pas le temps), puis la voiture.
  • soit connaître la coutume locale du distributeur à numéro sur le marché,
  • soit payer le ticket ou un abonnement de stationnement.

Vous pouvez toujours essayer le vélo, mais les pistes cyclables sont inexistantes, et les quelques fixations pour les vélos sont cachées derrière les poubelles.

Notre Maire jure mordicus qu’il souhaite développer le commerce local…
Que nenni, s’il continu à appliquer ce type de politique, bientôt le dernier vrai marché de Villemomble deviendra aussi mort que les deux autres. Les gens iront acheter leurs légumes dans les supermarchés, là ou le parking est gratuit. Ou bien ils iront dans les villes d’à coté.
Et tout cela au détriment des commerçants Villemomblois qui assurent au quotidien un service et des produits de qualité.

Sans favoriser le « tout voiture », une zone bleue serait tout de même plus simple, plus économique pour tous, et bien sûr elle préserverait le voisinage des voitures « ventouses ».

Au fait, la salade de Pascale était excellente, mais avec quand même un arrière goût de prunes Villemombloises…

 

Souhaitez vous que les parc-mètres soient remplacés par une zone bleue empêchant les voitures ventouses de stationner et permettant aux personnes de faire leurs achats sans payer de stationnement ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

 

.

.

Le Premier Ministre met un zéro pointé à Patrice Calméjane

Le Premier Ministre met un zéro pointé à Patrice Calméjane dans Bétisier du Maire de Villemomble policierrefLe 13 décembre 2010, dans une déclaration, le Premier Ministre a affirmé, que les policiers condamnés a Bobigny avaient commis des « faits injustifiables », en rappelant que l’honneur de la police » exigeait « un comportement exemplaire ». Le Premier Ministre a appelé chacun « à la modération et au sens des responsabilités ». « Le respect dû à la justice est un des fondements de l’Etat… » a t’il indiqué.

http://www.lepoint.fr/societe/bobigny-fillon-estime-injustifiables-les-faits-commis-par-les-policiers-condamnes-13-12-2010-1274682_23.php

Par ces mots, il désavoue clairement les 5 parlementaires, dont le Maire de Villemomble Patrice Calméjane, qui avait signé un soutien aux policiers condamnés vendredi à Bobigny pour avoir accusé un homme à tort.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20101211.OBS4540/des-parlementaires-ump-solidaires-des-policiers-condamnes.html

Au moment de l’anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme (10 décembre 1948), dans le pays où le mot « Egalité » est au fronton de tous les édifices publics, ces 5 hommes politiques avaient défendu par leur soutien une justice des puissants contre la justice du simple citoyen.

Comment ceux qui font les lois, peuvent se permettre, de bafouer ainsi une décision de justice ?
Par ce soutien, ils salissent le travail de tous les policiers qui font leur travail honnêtement.

Il ne s’agit pas pour eux de défendre le métier de policier, d’expliquer les conditions difficiles de leur travail, et de demander plus de moyens pour qu’ils puissent exercer en sécurité, mais bien de justifier le fait que des policiers, détenteurs de l’autorité, aient menti en accusant à tort une personne.

Ces élus montrent à notre jeunesse une bien triste image de leur conception de la justice.

Pour mémoire, c’est ce même Patrice Calméjane, Maire, qui voulait instaurer à Villemomble une police Municipale sous son autorité !!! Les Villemomblois ont eu raison de ne pas lui faire confiance.

Nicolas Sarkozy, le Président des Riches.

Nicolas Sarkozy, le Président des Riches. dans Billet d'humeur sarkozyvaletdesriches8Après les 30 millions reversés à Madame Bettencourt au titre du bouclier fiscal (soit plus de 1.600 années de retraites à 1.500 euros par mois !) pour les revenus de 2008, un rapport du ministère du budget indique, que pour l’année 2009, le bouclier fiscal a couté 679.000.000 euros à l’Etat.

Bon 679 millions d’euros/par 65 millions Français cela fait….
ET NON, cette somme a été reversée à 18.764 contribuables (0,03 % des Français) avec pour les plus fortunés un chèque de 362.000 euros.

A l’heure où l’on cherche à nous faire travailler plus longtemps pour permettre (paraît il) de trouver de l’argent pour financer les retraites, 
à l’heure où de plus en plus de médicaments ne sont plus remboursés, pour (paraît il) combler le « trou de la sécu »,
Nicolas Sarkozy, son gouvernement, et les députés UMP qui votent le budget (dont le Député/Maire UMP de Villemomble) appliquent une politique de l’injustice sociale au profit des quelques personnes les plus riches de notre pays.

C’est d’ailleurs ce même Nicolas Sarkozy qui à peine arrivé à l’Elysée, augmentait son salaire de 173% après avoir fêté son élection au Fouquet !
Français serrez vous la ceinture, c’est la crise…Faites ce que je dis, pas ce que je fais

http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/09/16/le-bouclier-fiscal-a-coute-679-millions-d-euros-en-2009_1412211_3234.html

Touche pas à ma Nation

Touche pas à ma Nation dans Billet d'humeur arton1056da137SOS Racisme, avec le journal Libération et la Règle du Jeu, lance une grande pétition

TOUCHE PAS A MA NATION !

Parce qu’il est inadmissible que le Chef de l’Etat fasse l’amalgame entre délinquance et immigration ;

Parce que nous ne pouvons accepter que l’on distingue des « Français de souche » et des « Français de papiers » ;

Parce que les étrangers doivent cesser de servir de boucs émissaires aux maux de la société.

Il est urgent de prononcer un triple « NON » face au projet de loi d’Eric Besson :

Non à l’extension des possibilités de déchéance de la nationalité !

Non à la stigmatisation des roms et des gens du voyages !

Non au recul des droits des étrangers contenu dans le projet de loi Besson !

JE REFUSE AVEC FORCE CETTE DERIVE :

JE SIGNE SUR WWW.TOUCHEPASAMANATION.COM

« Xénophobie » : l’édito du New York Times contre Sarkozy

« Xénophobie » : l'édito du New York Times contre Sarkozy dans Billet d'humeur divers057Article du site Rue89  

L’influent quotidien américain The New York Times consacre ce vendredi un éditorial inquiet à la campagne sécuritaire de Nicolas Sarkozy, sous le titre « Xénophobie : montrer du doigt les non-Français ». Une prise de position qui s’ajoute à l’émotion suscitée à l’étranger par les images en provenance de France, comme l’expulsion de mal-logés à La Courneuve, diffusées sur toutes les grandes chaînes internationales (CNN, BBC, Sky…) avec des mises en garde sur « des images dérangeantes ».

Voici les principaux extraits, traduits, de l’éditorial du New York Times :

« La France n’a pas d’équivalent au 14e amendement [de la Constitution des Etats-Unis, qui garantit l'égalité entre les citoyens, ndlr], mais le président français, Nicolas Sarkozy, qui aime se faire appeler “Sarko l’Américain”, est en train d’alimenter des sentiments anti-immigrés dangereux pour des gains politiques à court terme. »

Après avoir fait la liste des annonces concernant la déchéance de nationalité française, la fin de l’automaticité de la nationalité française pour les jeunes délinquants d’origine étrangère, ou les mesures anti-Roms, des derniers jours, l’éditorialiste du New York Times conclut :

(suite…)

1234567

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque