Accueil des enfants en situation de handicap dans les ecoles.

Accueil des enfants en situation de handicap dans les ecoles. dans Conseil Général commission20scolaireSur les écoles de Villemomble/Gagny, il manque 22 AVS/EVS pour aider à l’autonomie des enfants scolarisés en situation de handicap (soit plus d’une trentaine d’enfants sans aide).
Les AVS/EVS ont pourtant été attribués aux familles par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (ancienne Cotorep et CDES). Les familles voient donc leurs droits bafoués par l’Etat. L’Etat ne respecte pas ses propres lois !
Dans le même sujet, 189 enfants en age scolaire sont au domicile sans aucune solution d’accueil à l’ecole ou en établissement spécialisé. 
Plus d’un quart des jeunes affectés en 2009 en établissements spécialisés étaient placés dans des structures en dehors du département (Belgique par ex).
Enfin, 753 jeunes de Seine Saint-Denis sont en attente de place dans une structure correspondant à leurs besoins et à la notification MDPH.
La création des classes, des établissements, et le recrutement des AVS/EVS est directement de la responsabilité de l’ETAT !!!
Mais on ne peut pas baisser les crédits liés a l’Education, changer l’avion du Président, mettre en place le bouclier fiscal, supprimer l’ISF, et permettre aux jeunes en situation de handicap d’accéder à l’Education a laquelle ils ont le droit.

Il s’agit d’un vrai choix de société. Celui du gouvernement est clair :  Il vaut mieux être riche et en bonne santé.

———————————————————————————————————————————————–
Claude Bartolone interpelle Luc Chatel, Ministre de l’Education Nationale

Claude Bartolone a déposé lundi 8 novembre une question écrite à l’Assemblée Nationale à l’adresse du Ministre de l’Education, Luc Chatel, sur les difficultés que rencontrent de nombreuses familles de Seine-Saint-Denis pour scolariser leur enfant en situation de handicap.

Les établissements scolaires ne disposant pas d’auxiliaires de vie scolaires ou d’emploi de vie scolaire en nombre suffisant, ne sont pas en mesure d’accueillir ces élèves. Aujourd’hui, 97 enfants ayant reçu une décision d’accompagnement ne bénéficient toujours pas de cet accompagnement.

Pourtant la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et un arrêt du Conseil d’Etat du 8 avril 2009 fixe le devoir à l’Education nationale d’accueillir tous les enfants en situation de handicap.

Claude Bartolone demande au ministre de se saisir du problème, d’intervenir rapidement pour faire respecter la loi du 11 février 2005 et permettre ainsi aux 97 enfants de Seine-Saint-Denis porteurs de handicap de pouvoir intégrer le milieu scolaire.


Archives pour la catégorie Conseil Général

La droite UMP et le groupe communiste bloquent la construction de 21 collèges !!!

La droite UMP et le groupe communiste bloquent la construction de 21 collèges !!! dans actualité locale logocg93Communiqué de Claude Bartolone, Président du Conseil Général de Seine Saint-Denis 
Suivi d’un communiqué de Stephane Troussel, Président des élus PS au conseil Général

Claude Bartolone, Député et Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis

plan exceptionnel d’investissement :  la Droite et les communistes s’allient pour empêcher la construction de 21 collèges

Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis devait adopter aujourd’hui un plan exceptionnel d’investissement, permettant la construction ou la réhabilitation de 21 collèges, de 9 cuisines centrales, de 12 gymnases, de 3 internats et la mise en place d’un vaste plan numérique, pour un montant total de 703 millions d’euros.

Le groupe communiste et les élus UMP-NC ont quitté la séance, empêchant faute de quorum la poursuite du débat et le vote de ce plan d’investissement.

C’est avec une immense consternation que j’ai pris acte de ces départs et convoqué une nouvelle séance délibérative pour le dimanche 17 octobre.

Au nom de considérations bassement électorales, les groupes communistes et UMP-NC, dans une collusion inédite, font le choix de prendre en otage les habitants, les collégiens de notre département.

Pour le groupe communiste mis face aux insuffisances de sa gestion passée, qui a vu le développement incontrôlé des emprunts toxiques et le renoncement à toute politique d’investissement en direction des collèges, ce choix démontre à quel point les considérations boutiquières l’emportent sur le service de l’intérêt général.

Pour le groupe UMP-Nouveau Centre, l’occasion était manifestement trop belle de faire un coup d’éclat à 6 mois des élections cantonales.
(suite…)

Claude Bartolone demande le retrait du décret Morano et affirme son soutien aux personnels de la Petite Enfance

Claude Bartolone demande le retrait du décret Morano et affirme son soutien aux personnels de la Petite Enfance dans Conseil Général logocg93Le décret sur les structures d’accueil de la petite enfance qui vient d’être publié est une attaque en règle contre le service public de la petite enfance. Il consacre une triple régression contre laquelle je me suis battu ces derniers mois, c’est à ce titre que j’ai récemment écrit à Nadine Morano.

Ce décret est un coup porté à la qualité de l’accueil des tout-petits dans les structures collectives de la petite enfance. Ce décret tape sur trois points :

- il autorise l’accueil « d’enfants en surnombre »,

- il entérine la baisse des quotas de personnels qualifiés pour encadrer les tout-petits,

- il fait entrer les « jardins d’éveil » dans le droit commun.

D’une crèche ou de tout lieu d’accueil destiné à la petite enfance, on attend qu’il favorise l’éveil et la sécurité des enfants. Cette mission de service public suppose des personnels en nombre suffisant et bénéficiant de formations adéquates.

Je suis attaché à la qualité de notre politique d’accueil des tout petits, c’est pourquoi, je maintiendrai des ratios d’encadrement supérieurs aux normes prescrites par la ministre afin de garantir les meilleures conditions d’accueil aux tout petits dans les 55 crèches du Conseil général de la Seine-Saint-Denis. De même, le Département continuera de soutenir les professionnels dans leur projet d’obtenir les qualifications requises. Je veux parler de favoriser les bourses d’étude, les contrats-emplois-formation et les places en apprentissage pour celles et ceux qui souhaitent se former. Enfin, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis ne financera pas les jardins d’éveil qui consacrent le désengagement de l’Etat sur l’éducation nationale en remplaçant des classes maternelles gratuites par ces structures payantes.

Je tiens à renouveler mon soutien aux personnels des établissements d’accueil collectifs qui se sont battus depuis des mois contre ce projet qui devient une triste réalité et je demande le retrait immédiat de ce décret.

Je demande le retrait immédiat de ce texte. Dans le cas contraire, j’étudierais la possibilité de demander son annulation devant le conseil d’Etat.

 

Département menacé !!!

Département menacé !!! dans Conseil Général logocg93Un mois après le vote de son budget de révolte, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis a marqué la poursuite de sa mobilisation jeudi 6 mai en affichant une grande banderole de protestation sur son fronton. Claude Bartolone et ses conseillers généraux entendent ainsi marquer leur détermination à poursuivre leur combat pour sauver les services publics de la Seine-Saint-Denis. 
Pour apporter votre soutien à Claude Bartolone et à ses conseillers généraux :
Signez la pétition « Département menacé »

Vous trouverez le formulaire sur le site du département : www.seine-saint-denis.fr – page d’accueil.


Budget du département : Communiqué de Claude Bartolone

 fronde des départements: je me félicite que la revolte de la Seine-Saint-Denis soit largement soutenue

En annonçant mon intention de proposer un « budget de révolte », j’ai engagé un bras de fer avec le gouvernement pour alerter les français sur les coups portés par l’Etat aux départements.

Cette démarche est aujourd’hui largement soutenue par les conseils généraux, confrontés comme la Seine-Saint-Denis à un étranglement financier de la part de l’Etat.

Je me félicite que Claudy Lebreton, président de l’Assemblée des Départements de France, m’ait assuré hier de son entier soutien dans ce combat que je m’apprête à mener.

Je me félicite que sept départements (Côte d’Armor, Meurthe et Moselle, Territoire de Belfort, Saône et Loire, Val de Marne, Haute Loire et Meuse) aient fait écho à ma décision, en menaçant de saisir le Conseil Constitutionnel si aucune correction sur les transferts de charges n’est apportée en loi de finances rectificatives.

Je me félicite que deux présidents de Conseils généraux de droite, Christian Namy et Gérard Roch, m’aient apporté leur soutien, démontrant ainsi que le combat des départements n’était pas simplement un objet de clivage gauche-droite.

Cette fronde grandissante des départements, l’Etat ne peut l’ignorer plus longtemps en refusant de rembourser ses dettes. Face aux 28 départements qui affichent des difficultés financières particulièrement graves, j’entends qu’il prenne enfin ses responsabilités, à commencer par le remboursement des 75 millions d’euros que j’inscrirai demain dans le budget présenté en séance au Conseil général de Seine-Saint-Denis.

.

Lettre d’info du groupe socialiste du conseil général

Lettre d'info du groupe socialiste du conseil général dans Conseil Général logocg93NEWSLETTER du Groupe Socialiste du Conseil Général

 

 

 

  • Vote du budget du conseil général
  • La culture en danger
  • Vos papiers SVP
  • Réforme des retraites

 

Téléchargez la newletter des élus PS du conseil général de Seine Saint-Denis

.

Claude BARTOLONE soutient la mobilisation des parents d’élèves

 Claude BARTOLONE soutient la mobilisation des parents d'élèves dans Conseil Général logocg93commission20scolaire dans Politique Nationale

RECOURS DES PARENTS D’ELEVES CONTRE LE MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE : Claude BARTOLONE soutient la mobilisation des parents et demande à Luc CHATEL de revoir sa copie

Face à l’absence de réponse et après plusieurs semaines d’intense mobilisation, plusieurs dizaines de parents d’élèves ont été contraints de déposer 50 recours contre le ministre pour défaillance de l’organisation du service public.

J’apporte mon entier soutien aux actions entreprises par les parents d’élèves et incite toutes celles et tous ceux qui défendent l’école publique et laïque de ce pays à participer à cette mobilisation.

Cette démarche doit faire entendre raison à Luc CHATEL qui s’obstine à nier les conséquences dramatiques des 40 000 suppressions de postes dans l’éducation nationale ces trois dernières années.

L’absence de remplaçants dans les écoles de notre département prive chaque jour des centaines d’élèves d’apprentissages fondamentaux. Ce Ministre n’aime pas l’école, mais ce sont les élèves qu’il contraint à faire l’école buissonnière.

Pire, cette politique fragilise l’école publique et réduit à néant les efforts considérables réalisés par les personnels des établissements et les collectivités locales pour améliorer le quotidien au sein des classes.

Dès le mois de janvier dernier, j’alertais le Ministre de l’Education nationale sur la situation catastrophique des écoles primaires de la Seine-Saint-Denis et lui demandais l’instauration d’un moratoire sur les suppressions de postes d’enseignants prévues.

100 ans du droit des femmes

100 ans du droit des femmes dans Conseil Général logocg93 100 ans du droit des femmes :

Claude Bartolone dresse le bilan en Seine-Saint-Denis.

A l’occasion de la célébration du 100e anniversaire de la Journée internationale du droit des femmes, Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis, à travers son Observatoire des violences envers les femmes, organise une journée d’expertise et d’échange avec de nombreux professionnels et partenaires.

 8e rencontre départementale de l’Observatoire des violences envers les femmes

« Connaître pour mieux aider »

lundi 8 mars de 9h à 16h30

Intervention de Claude Bartolone à 12 h

Intervention de Clôture de Jean-Charles Nègre

Bourse départementale du travail de Bobigny

Télécharger le communiqué

Ecole publique en Danger

Ecole publique en Danger  dans Conseil Général commission20scolaire

 

APPEL pour le défense de l’ecole publique     

Signez la pétition    www.appelpourlecolepublique.fr

      Soutenue par A ET I, ADFE, ANATEEP, ASSOCIATION DES LIBRES PENSEURS DE FRANCE (ADLPF), CDPEPP (DEFENSE DE L’ECOLE PUBLIQUE DE PROXIMITE), CGT EDUC ACTION, CNAFAL, DDEN, FAEN, FCPE, FERC CGT, FGR-FP, FNER , GDID, RNCE (RESEAU NATIONAL DES COMMUNAUTES EDUCATIVES) , SE-UNSA, SIEN, SNASEN, SNCL, SNETAA EIL, SNIES, SNMSU, SNPDEN, SNPSYEN, SNPTES, SUDEL, UFAL, UNEF, UNL, UNSA, UNSA LABOS EDUCATION, UNSA TECHNICOLOR, UNSA-EDUCATION,…

logocg93 dans Politique Nationale

 

 

 

Communiqué du Président du Conseil Général de Seine Saint-Denis, Claude Bartolone 

colere dans l’education nationale : « monsieur chatel, traitez ces urgences dans les plus brefs délais ! »

La mobilisation grandissante, cette semaine, des enseignants de Seine-Saint-Denis et d’Ile-de-France témoigne de leur profonde colère.
Cette colère, je la partage.

Colère contre ces suppressions de postes à répétition : moins 50 000 postes depuis 2007.

Colère contre ces coupes budgétaires récurrentes : moins 9,87% dans le budget Education Nationale depuis 2002.

Colère contre ces journées d’absences non remplacées et cette précarisation permanente du métier de professeur : plus de 1800 jours d’absences non remplacées en Seine-Saint-Denis depuis septembre 2009.

Colère contre ces violences scolaires qui explosent depuis 2007 et deviennent la seule actualité quotidienne de l’Education Nationale : depuis mars 2008, ce sont 10 actes de violences armées graves qui ont été relevés dans les établissements scolaires de la République.

Alors combien de temps le gouvernement restera-t-il sans réponse face à cette colère qui gronde et face à ces drames qui se multiplient ?

La Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne, l’Education Nationale dans son ensemble ont besoin d’un plan de rattrapage, ont besoin que l’Etat assume pleinement ses responsabilités. Et ce n’est pas un nouvel écran de fumée, comme annoncé ce matin avec la tenue d’Etats Généraux sur la sécurité à l’école, qui permettront d’apporter des solutions durables pour l’école de nos enfants.

La mobilisation de ces dernières semaines doit être entendue par le gouvernement. J’apporte mon soutien entier à celle-ci et à l’exercice du droit de retrait des professeurs, et je demande fermement à Mr Chatel de revoir sa copie.

Mr Chatel, les élèves, les enseignants, les parents d’élèves, l’Education Nationale ne peuvent plus et ne doivent plus supporter votre immobilisme et l’incompétence de votre gouvernement. Traitez ces urgences dans les plus brefs délais.

 

La Seine Saint -Denis s’engage pour Haïti

 La Seine Saint -Denis s'engage pour Haïti dans Conseil Général logocg93Communiqué du Président du Conseil Général:

Face au drame que vient de subir Haïti, je tiens à exprimer ma sincère émotion à la population d’Haïti.

Je fais également part de la solidarité de l’Assemblée départementale et proposera jeudi prochain à la commission permanente une délibération d’aide à Haïti.

Depuis hier des moyens d’urgence sont mobilisés pour venir en aide aux victimes du séisme. Haïti a besoin de soutien aujourd’hui mais aussi demain, le travail de reconstruction du pays sera long.

C’est pourquoi après avoir sollicité des associations caritatives, le Conseil général avec « Cités Unies France », partenaire du Département sur la coopération décentralisée, s’engagera en faveur d’une mobilisation pour la reconstruction d’équipements éducatifs dans le pays.

Ce que vit actuellement la population haïtienne est dramatique. L’ampleur de cette catastrophe naturelle doit susciter une solidarité mondiale. En France, il est capital que les collectivités locales répondent à cet élan en apportant leurs savoir-faire et compétences. Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis fait partie des celles-ci. Un département qui a du cœur ne peut rester indifférent à la souffrance humaine.

12345

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque