LOI SRU

LOI SRU dans Conseil Général cg93Proposition d’aménagement de la loi SRU :
Pour Claude Bartolone, le gouvernement veut donner aux maires UMP les moyens d’une politique de ségrégation sociale et territoriale

Pour la troisième fois en 6 ans, le gouvernement décide de s’attaquer à la loi dite « SRU » (Solidarité et Renouvellement Urbain). En tenant compte de l’accession sociale à la propriété dans le décompte des logements sociaux, ce sont moins de logements à tarifs sociaux ou très sociaux qui pourront désormais être construits.

Dans une période où le pouvoir d’achat est en berne, où l’énergie et donc les déplacements pèsent lourds dans les budgets, en restreignant l’effort public en faveur du logement, ce sont nos concitoyens les plus modestes qui seront pénalisés. Pourtant, le bilan de la loi SRU est globalement positif. Même s’il existe des communes (majoritairement UMP d’ailleurs)récalcitrantes, les réalisations dépassent les objectifs.

Atteindre l’objectif de 120 000 logements sociaux construits par an, nécessite un durcissement de la loi SRU pour contraindre les communes volontairement défaillante, une extension à des villes de plus petite taille ou encore une mutualisation des moyens pour dégager de nouvelles ressources financières.

La proposition de la Ministre en charge du Logement fait une fois de plus la démonstration que le gouvernement refuse d’agir dans l’intérêt général. C’est aujourd’hui un véritable blancseing qui est donné aux maires UMP pour organiser une politique de ségrégation sociale et territoriale.


Archives pour la catégorie Conseil Général

Transports en Île-de-France

Transports en Île-de-France dans Conseil Général cg93Claude Bartolone rencontre Jean-Louis Borloo, Ministre en charge de l’Aménagement du Territoire

Le 19 juin dernier, Jean-Paul Huchon, Président de la Région Île-de-France et Président du STIF, présentait en présence des 5 présidents de conseils généraux d’Île-de-France et des PDG des entreprises de transports (SNCF, RFF, RATP), un ambitieux plan de développement des transports pour la métropole francilienne. Rocade ferrée en moyenne couronne, amélioration du réseau RER existant, désenclavement de quartiers populaires : voilà quels étaient les axes structurants de ce plan. Les ministres invités à cette occasion avaient choisi alors d’adopter la politique de la « chaise vide ».

Pour Claude Bartolone, Président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, ces projets sont pourtant un préalable indispensable au rayonnement de la région, comme au renforcement de la solidarité urbaine et à l’équilibre des territoires. Dans notre département en particulier, le débranchement du tramway T4 vers Clichy-sous-Bois, la Tangentielle Nord, ou encore le prolongement des lignes de métro 7 et 11, faciliteront l’accès à l’emploi et aux équipements publics. 

La rencontre organisée demain mercredi 9 juillet en présence du président de Région et des présidents de conseils généraux d’Île-de-France sera l’occasion pour Claude Bartolone de défendre auprès de Jean-Louis Borloo ces projets moteurs d’un développement durable et solidaire en Seine-Saint-Denis.

12345

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque