Questions au conseil municipal du 31 mars 2010

Questions au conseil municipal du 31 mars 2010 dans actualité locale email1010Villemomble le 23/03/2010

Monsieur le Maire

Veuillez trouver ci-dessous trois questions orales pour le conseil municipal du 31/03/2010.

Nous vous prions de recevoir les sincères salutations de notre groupe.

Le groupe socialiste écologiste et citoyen, Liste « Villemomble en mouvement » pour une ville innovante et solidaire », Mme Pochon, M. Benayoun, Mme Steinfeld, M. Daydie, Mme Gazet

  • Suite au récent décès de Monsieur Jean-Paul Maitrias, maire de Villemomble de 1977 à 1983, nous avons été surpris de ne voir cette information sur aucun panneau municipal, étonnés et peinés qu’aucun hommage ne soit rendu sous forme d’une minute de silence lors du conseil municipal suivant les funérailles à Villemomble, aussi nous lui rendrons hommage en restant nous-même silencieux à l’ouverture de ce conseil municipal.

 

  • 1) Nous avons déjà évoqué la question des garages à vélo en conseil municipal (gare Villemomble Le Raincy, marché de l’Epoque). En cette troisième année de votre mandature nous n’avons toujours pas d’échéancier précis, toutefois ne trouvez vous pas que c’est fort méprisant, au marché de l’Epoque, de laisser la boucle de stationnement des vélos au milieu des poubelles ?

 

  • 2) La domiciliation permet aux personnes sans domicile stable d’avoir une adresse administrative pour faire valoir leurs droits civils civiques et sociaux, peut on savoir combien de demandes ont été faites au CCAS ? Peut-on savoir aussi quel pourcentage de la subvention du CCAS est utilisé en tenant compte de critères de revenus ?

  • 3) La loi Chevènement de 2000 introduit la notion d’achat durable dans le code des marchés publics. La circulaire du 3/12/2008 fixe des objectifs précis et multiples. Certaines communes (Clermont-Ferrand, Orléans…) mènent une politique ambitieuse d’achats responsables. Des tableaux de bord avec des indicateurs qualitatifs et quantitatifs ont été mis en place, des bilans des difficultés et des progrès sont publiés. Qu’en est-il concernant Villemomble ? Les agents ont-ils eu des formations sur le thème des achats responsables ? Si une démarche d’achat durable est en cours, peut avoir avoir connaissance des critères de développement durable qui figurent au cahier des charges et qui sont évalués ?
    A Villemomble quel pourcentage des achats n’introduit pas de considérations environnementales et sociales et privilégie toujours le moins-disant ?

Archives pour la catégorie Conseil Municipal

Intervention des élus Socialistes au conseil municipal du 17 décembre 2009

 Compte rendu sur quelques points abordés lors du conseil municipal du 17 décembre 09

1/ Budget 2010

Acte majeur de la vie politique de la ville, le budget traduit les choix faits par la majorité municipale. Nous pouvons reprendre pratiquement in-extenso le compte rendu que nous avons fait pour le budget 2009 il y a un an. Il nous a été dit et répété que les comptes de la ville étaient sains ce qui est quand même le minimum exigible et il est plutôt surprenant que ce qui est normal devienne un argument.

Sans surprise, le budget qui nous a été présenté reprend fidèlement les directions présentées lors du débat d’orientation budgétaire : une succession d’opérations (conservatoire, réfection de rues, d’écoles…) certes nécessaires mais sans qu’on perçoive un quelconque projet d’ensemble sur l’aménagement de la Ville pour les années à venir.

En particulier nous avions proposé de profiter de la reconstruction du conservatoire pour l’implanter ailleurs dans la ville et ne pas concentrer toutes les structures culturelles dans un périmètre très restreint.

Véritable serpent de mer, une opération majeure comme la restructuration du quartier de la Sablière ne semble pas se concrétiser puisqu’apparemment les crédits prévus par l’Etat ne sont pas au rendez-vous. Les habitants attendront encore…

Les réflexions proposées sur les aménagements des voies de circulation pour les vélos ne trouvent pas plus d’échos.

Nous nous sommes fortement élevés contre une mesure dont l’impact budgétaire est certes faible (30 000 euros) mais la portée symbolique révélatrice de la politique menée : une subvention de 400 € aux particuliers villemomblois qui feront installer un portail électrique. L’objectif de cette mesure est « de réduire les encombrements des voies publiques, de libérer des places de stationnements et d’améliorer la sécurité publique » d’ailleurs sans autre engagement pour ceux qui bénéficieront de cette mesure qu’un simple engagement sur l’honneur de « stationner au moins un de ces véhicules à l’intérieur de la propriété ». Ainsi, l’impôt des villemomblois va servir à financer une installation privée, pour le confort de quelques uns, ce que nous considérons comme un véritable scandale.

Si nous avons voté pour le maintien à leur niveau actuel du taux des taxes directes locales et l’augmentation du taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (de 6,12% à 6,30%), nous avons voté contre le projet de budget présenté.

2/ Vote des subventions aux associations

Nous avons voté pour l’ensemble des subventions aux associations sauf deux d’entre elles : Association Sportive Automobile de Villemomble (5630 €) dont nous attendons qu’on nous démontre l’intérêt pour la vie associative villemombloise et Actif Jeunes (11 000 €). Cette association bénéficiait depuis plusieurs années d’une subvention de plus de 200 000 euros. Apparemment, il est décidé de reprendre une partie des activités en créant un centre social. Nous sommes favorables à cette évolution. Cependant, nous sommes obligés de faire remarquer qu’à plusieurs reprises nous avions souligné l’importance excessive de cette subvention par rapport au service rendu à la population. A chaque fois, il nous a été répondu avec toute la suffisance et l’arrogance dont sont capables les élus de la majorité municipale lorsque nous posons des questions qui dérangent. Une question orale a même été posée par un membre de la majorité municipale au conseil municipal du 18 juin 2009 pour permettre à Jean-Michel Bluteau, président de Actif Jeunes, de justifier l’action de cette association, de nous expliquer que vraiment nous ne comprenions rien et combien cette association était utile : « Depuis de nombreuses années, la municipalité a choisi de soutenir Actif Jeunes pour son travail réel. Actif Jeunes a aujourd’hui un bon bilan. Je dirais que cette association doit savoir maintenant s’améliorer… ». Nous avons naïvement posé une question simple : pourquoi supprimer une association qui marchait si bien il y a encore six mois ? Nous n’avons pas réussi à obtenir de réponse. 

3/ Révision des droits de place, de la redevance d’animation sur les marchés aux comestibles et du montant de la redevance versés à la Ville

L’exploitation des marchés est confiée à la SARL Géraud. Le contrat qui lie la Ville à cette société prévoit une révision régulière des droits de place demandés aux commerçants ainsi que de la redevance annuelle versée à la ville (6408 euros pour 2010). Les modes de calculs retenus, indexés sur l’indice des prix à la consommation hors tabac du cout de la vie (qui a baissé !), ne permettant pas une révision des tarifs, les tarifs actuels sont maintenus.

Nous avons néanmoins voté contre ce dossier pour montrer notre mécontentement face à ce que nous estimons comme une rente de situation pour la société Géraud, sans réelle contre partie pour une véritable dynamisation du commerce non sédentaire de Villemomble.

4/ Fixation de l’effectif des emplois permanents

L’effectif des emplois permanents de la ville est de 510. Nous avons voté contre ce dossier qui voit apparaitre dans l’effectif des employés municipaux les personnels destinés à la mise en œuvre de la vidéosurveillance contre laquelle nous nous sommes prononcés.

Interventions des élus Socialistes au Conseil Municipal du 9 septembre 2009

 

Compte rendu de vos élus socialistes, citoyens et écologistes sur quelques points abordés lors du conseil municipal du 9 septembre 2009

1/ Attribution d’une subvention d’équilibre à l’OPH (Office public de l’habitat)

Il s’agit d’attribuer une subvention d’équilibre de 60 000 euros à l’OPH pour la réalisation du projet consistant en la réhabilitation du pavillon situé 121 boulevard d’Aulnay conduisant à la réalisation de 5 logements sociaux intermédiaires.

Nous avons voté pour l’attribution de cette subvention.


2/ Demande de subvention auprès du Conseil général de la Seine-Saint-Denis et du Conseil régionale d’Ile-de-France pour les travaux d’extension et de réaménagement de locaux pour le centre médico-social Marcel-Hanra

Lors du conseil municipal du 26 novembre 2008, il nous avait été proposé de transférer les activités du centre Marcel-Hanra dans des locaux réaménagés et adaptés, permettant une extension (anciens locaux de la sécurité sociale angle avenue Gustave Rodet, Rue Outrebon). Il s’agissait, dans un premier temps d’un simple transfert d’activité. Nous avions alors insisté sur la nécessité d’avoir une réflexion plus globale sur l’offre de santé. Avoir des locaux plus fonctionnels et étendus était de nature à améliorer le fonctionnement.

Nous avions voté pour cette autorisation.

Lors du conseil municipal de ce jour (au passage il a fallu se déplacer en mairie pour avoir les plans), nous apprenons qu’il s’agit d’un simple transfert sans aucune extension pourtant présenté comme un argument en novembre. Le local le plus important du centre de santé sera une salle de réunion (!!), 119 m2 consacrés aux soins sur une surface totale de 362 m2.

Dans ces conditions, nous avons refusé de participer au vote, attachés depuis le premier jour à ce centre de santé que nous avons défendu contre vents et marées (et sarcasmes) et consternés de l’insuffisance évidente du projet actuel.

3/ Définition des zones à stationnement payant et fixation des tarifs

Nous avons voté contre cette délibération, demandant à nouveau l’instauration d’une zone bleue contrôlée.

4/ Mise à disposition des établissements concernés par l’activité de transfert de fonds de deux ou trois emplacements de stationnement et fixation du tarif correspondant.

Nous considérons que la sécurité des convoyeurs de fonds nécessite la mise à disposition d’emplacement de stationnement à proximité des banques.

Nous considérons aussi que le tarif qui leur est consenti (380 euros ou 570 euros annuels) pour la mise à disposition permanente de deux ou trois places est ridiculement bas au regard du stationnement acquitté même par les résidents (173 euros annuels pour une place qui ne leur est évidemment pas réservée).

Nous nous sommes abstenus.

Vos conseillers municipaux :Elisabeth pochon (Pdte), Rémy benayoun, Marc Daydie, M Françoise Gazet, J Alain Steinfeld

Interventions des élus Socialistes au Conseil Municipal du 6 Avril 2009

 Conseil municipal du 6 avril 2009 

 Quelques remarques concernant les votes des conseillers municipaux PS au conseil municipal du 6 avril 2009

Tarifs municipaux pour le conservatoire de musique et de danse.

Comme l’an dernier nous avons voté contre en raison de l’absence d’application de quotient familial ce qui pénalise les revenus modestes.

Tarifs municipaux concernant les centres de loisirs maternels et primaires

Nous avons voté contre en raison de l’obligation de s’inscrire pour au moins 3 facturations par semaine. En ces temps où le travail à temps partiel n’est pas toujours choisi mais souvent imposé, cette obligation nous semble pénaliser les familles dont l’un des parents est à temps partiel.

Redéfinition des zones à stationnement payant

Le groupe PS a voté contre l’extension du stationnement payant. Nous avons proposé une nouvelle fois une zone bleue qui permet de fluidifier le stationnement sans augmenter le coût des achats en centre ville.

Mise en place du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) « Marne Confluence »;
Nous nous sommes prononcés
pour les principes édictés dans le dossier technique préliminaire.

Le groupe PS souhaite une forte implication de Villemomble et de ses habitants pour la préservation des ressources d’eau et des milieux aquatiques.

Questions posées au Conseil municipal du 5 mars 2009

Pour le groupe socialiste écologiste et citoyen : Liste « Villemomble en mouvement » pour une ville innovante et solidaire. : ci-dessous trois questions orales pour le Conseil Municipal de jeudi 05/03/2009.

Accès au Très Haut Débit

L’accès à la connaissance, aux échanges, au commerce et l’attractivité économique d’un territoire dépendent beaucoup aujourd’hui de la qualité du réseau Internet local. Chacun sait l’impatience de nombreux villemomblois concernant l’absence actuelle de Très Haut Débit à Villemomble, suite à l’ échec du contrat qui nous liait à NOOS, et le caractère pénalisant d’un point de vue économique pour la commune. Dans le cadre de l’adhésion de la commune au SIPPEREC, le projet OPALYS se déploiera sur une partie seulement de Villemomble, pourrait on avoir connaissance d’une carte exacte des rues concernées, des raccordements prévus et des rues exclues de cette phase de travaux et du calendrier d’entrée en service effectif.. La commune est-elle concernée par le Réseau CPL, si oui sur quels sites ? D’autres part le Conseil Général de Seine-Saint-Denis met en place le projet DEBITEX, pourquoi la commune n’y a t’elle pas adhéré pour que les zones qui actuellement ne sont pas prises en compte dans le projet OPALYS puissent aussi avoir le Très Haut

(suite…)

Interventions des élus Socialistes au Conseil Municipal du 26 novembre 2008

 

Conseil municipal du 26 novembre 2008 

Compte rendu sur quelques points abordés lors du conseil municipal du 26 novembre 08

1/ Reconstruction du conservatoire et du restaurant administratif

Le maire propose de transférer le conservatoire sur l’emplacement de l’ancienne bibliothèque, rue Circulaire-Henri Jousseaume. Le nouveau bâtiment intégrera également le restaurant municipal réservé au personnel.

Sans nier l’intérêt de cette reconstruction, nous nous sommes abstenus pour plusieurs raisons :

  • ce projet ne prend pas place dans une politique globale de l’aménagement de la Ville, en concentrant les équipements au centre en ignorant les quartiers périphériques,
  • ce projet reconstruit un conservatoire pour les activités existantes, sans imaginer un instant qu’il pourrait y avoir d’autres activités ou d’autres musiques à développer,
  • ce projet n’intègre pas un plan de déplacement dans la ville, en particulier en direction des plus jeunes, en concentrant deux équipements majeurs (médiathèque et conservatoire) le long d’un axe de circulation important,
  • nous n’avons pas eu de précision quant à l’affectation du terrain libéré dont le maire nous explique qu’il n’y a pas pensé et que rien n’est défini pour l’instant…

Nous disposerons néanmoins d’un élu dans le jury du concours d’architecte appelé à choisir le projet.

2/ Mise en vente de deux terrains situés 6 à 14 avenue de la Station

Il s’agit d’autoriser la vente, à n’importe quelle personne intéressé, de deux terrains appartenant à la commune : un terrain nu de 500 m² et un terrain de 890 m² avec une maison. L’argument du Maire est que le coût de la rénovation et mise aux normes de cette maison pour en faire un éventuel bâtiment public est trop important.

Nous avons voté contre cette mise en vente pour plusieurs raisons :

  • les réserves foncières à Villemomble sont peu nombreuses (argument récurrent du Maire) et on vend-ci,
  • le coût d’estimation par les domaines n’a pas pu nous être communiqué,
  • nous avons suggéré que cette maison située sur un terrain en bordure d’un bois classé soit transformée par exemple en maison de la Nature.

Nous avons interrogé le maire pour savoir comment les villemomblois seraient au courant ce des ventes. Il nous a été répondu que le compte rendu du conseil municipal était affiché sur les panneaux mais qu’éventuellement une publicité pourrait se faire.

3/ Autorisation donnée au Maire pour les travaux d’extension et de réaménagement des locaux pour le centre médico-social Marcel Hanra (anciens locaux de la sécurité sociale angle avenue Gustave Rodet, Rue Outrebon)

Il s’agit pour l’instant d’un simple transfert des activités du centre Marcel Hanra dans des locaux réaménagés et adaptés. Nous avons voté pour cette autorisation.

Le terrain dégagé avenue du Raincy permettrait en partie une extension de la crèche.

4/ Débat d’orientation budgétaire

Le conseil municipal s’est poursuivi par le débat d’orientation budgétaire, obligatoire avant le conseil municipal qui sera amené à se prononcer sur le budget.

Après un long exposé par le Maire sur les réalisations passées et un satisfecit auto adressé (Trésorerie remarquable…) il nous a été présenté, plus que des orientations à venir, une succession d’opérations (conservatoire, réfection de rues, d’écoles…) certes nécessaires mais encore une fois sans qu’on perçoive une quelconque réflexion sur l’aménagement de la Ville.

Il nous est dit que la réflexion sur un plan global de circulation en ville, prenant en compte les déplacements à vélo est inutile tant que le problème de la prolongation de la A 103 ne sera pas réglé.

Le Maire remarque que la taxe professionnelle est peu abondante mais rien n’est envisagé dans le domaine économique par la Ville. C’est l’ADEV qui y travaille…

Interventions des élus Socialistes au Conseil Municipal du 9 octobre 2008

 Conseil municipal du 9 octobre 2008

Vote de différentes subventions :
Nous avons voté pour différentes subventions (4100 € pour les communes du Nord sinistrées par la tornade du 4 août dernier, 950 € pour permettre à la société d’horticulture de représenter la commune dans une fête internationale de la Saint-Fiacre à Luxembourg, 500 € pour une action de sensibilisation au cinéma des élèves du collège Jean de Beaumont, 190 000 € à l’Office public de l’habitat de Villemomble pour lui permettre de mener à bien l’opération de rénovation de l’immeuble 51 avenue du général Leclerc (création de 11 logements sociaux T2 et T3). Sur cette dernière opération nous avons regretté qu’il n’y ait pas au moins un logement de taille plus importante.

Demande de subventions pour un programme de plantation d’arbres :
Nous avons voté pour cette demande de subvention.
Le maire indiquant que « la plantation d’arbres pourra être envisagée dans tous les projets communaux à ce jour non encore définis », nous avons demandé que les plantations dans les voies de circulation se fassent en anticipant sur d’éventuels projets de pistes cyclables. Réponse du maire : On ne plante pas les arbres sur les routes.

Approbation du règlement intérieur relatif aux instructions aux assistantes maternelles :
Nous avons fait remarquer que si nous approuvions les considérations qui insistent sur le nécessaire principe de neutralité et de laïcité des assistantes maternelles d’autres dispositions sur les signes traduisant une conviction nous semblent de nature à contrevenir aux dispositions du code du travail. En conséquence, nous avons voté contre l’adoption de ce règlement intérieur.

Dans le cadre de sa délégation, le maire a accepté la pose de trois panneaux publicitaires sur le territoire de la commune pour une durée de trois ans (recette annuelle : 1179 € par panneau).
Nous avons regretté cette décision qui participe de la pollution visuelle de la ville pour un gain très bas au regard du budget communal.

Interventions des élus Socialistes au Conseil Municipal du 2 juillet 2008

 Conseil municipal du 2 juillet 2008

Un conseil municipal très court justifié par le premier point à l’ordre du jour.

Elections des représentants de la commune au Conseil d’Administration de l’Office Public de l’Habitat de Villemomble :
L’évolution de la réglementation nécessite de procéder à une nouvelle élection des représentants de la commune au conseil d’administration de l’OPH, propriétaire de 1637 logements. Sans surprise, les candidats que nous avons présentés n’ont obtenu que les 5 voix socialistes.

Les représentants de la commune sont donc :

  • au titre du conseil municipal : Mmes et MM Rousval, Seronde, Lecoeur, Levy, Deschamps, Bluteau.

  • Au titre des personnalités qualifiées : Mme et MM Sibilia, Heim, Toro (conseiller général)

Il convenait également de désigner un représentant d’une association. Le maire ayant proposé une représentante de l’association Pact Arim (www.pact-arim.org/accueil.html)

nous avons voté pour cette dernière.

Permis de construire pour une extension de l’Hôtel d’entreprise : Nous avons voté pour.

Questions orales posées par notre groupe :

1 Peut-on avoir à ce jour un état de la situation scolaire en maternelle et en primaire dans les écoles de Villemomble pour la rentrée prochaine?
Effectifs, classes fermées, classes maintenues….
Quels objectifs la municipalité se fixe-t-elle, quelles actions envisagez-vous pour que soit garanti dans les écoles Villemombloises un service public d’enseignement de qualité?

Le maire a fait le point sur la situation des ouvertures et fermetures programmées, se livrant à un exercice d’équilibriste et se bornant à mettre en cause les décisions de l’inspecteur d’académie sans aller jusqu’à expliquer que ce dernier applique les décisions qu’il a voté en tant que député.


2 Nous placions en tête des priorités d’amélioration de la vie quotidienne à Villemomble notamment, la nécessité d’équiper la gare du Raincy Villemomble afin de permettre son accessibilité totale à toutes les personnes à mobilité réduite, permanente ou temporaire.
Quelle est votre position sur ce besoin ? Avez-vous déjà entrepris quelque chose à cet effet ? Comptez-vous le faire ?

Le maire est entièrement d’accord avec nous pour avancer sur ce dossier. Mais il nous explique que la SNCF n’a pas prévu que les quais soient à la hauteur des trains.

3 Pouvez-vous nous donner des indications de calendrier pour le prochain PLU (Plan Local d’Urbanisme qui remplace l’ancien Plan d’Occupation des Sols) ?

Pas d’indication précise, la procédure étant relancée suite à la défection du prestataire qui devait assister la mairie dans l’élaboration du PLU.

Interventions des élus Socialistes au Conseil Municipal du 19 juin 2008

 Conseil municipal du 19 juin 2008

Vote du Budget supplémentaire : Le budget supplémentaire complète le budget primitif qui a été soumis au conseil municipal en décembre 2007. Le budget primitif était sans ambition pour notre ville. Le budget supplémentaire n’a pas corrigé ce défaut.

Nous estimons que consacrer plus de 340 000 euros à de la vidéo surveillance n’est pas une priorité pour notre ville. Et qui sera derrière les écrans ?

Une somme de 500 000 euros est consacrée à des travaux d’études pour la reconstruction du conservatoire. Nous avons proposé que cette reconstruction ait lieu dans les quartiers qui vont faire l’objet d’une rénovation lourde afin de répartir les équipements culturels et contribuer à l’équilibre de notre ville. Nous n’avons pas été entendus.

Nous avons exprimé le souhait que le bâtiment abritant le conservatoire actuel soit réhabilité pour un autre usage à définir et pas simplement démoli pour permettre une opération immobilière.

Le budget est un acte qui traduit la politique de celui qui l’élabore. Nous avons voté contre.

Subvention à l’Office Public d’Habitat : L’OPH de Villemomble projette de construire des appartements 123/125 boulevard d’Aulnay. Nous avons approuvé cette subvention, en regrettant que cette opération n’intègre pas de grands logements (T5) permettant de reloger certaines familles touchées par l’opération de rénovation de la Sablière.

Démolition des locaux 28 et 30 rue Circulaire Henri Jousseaume : Nous nous sommes abstenus sur ce point, n’obtenant pas de précision sur la destination des terrains dégagés, peut-être le conservatoire.

Délégations de services publics : Un certain nombre de services publics ne sont pas assurés directement par la commune mais par des entreprises auxquelles elle confie cette tâche par contrat. C’est le cas par exemple de la société Avenance qui gère la restauration collective (cantines scolaires et repas des personnes âgées) et la société Géraud qui gère les marchés.

Le rapport de la société Avenance présente un bilan financier détaillé mais incontrôlable et parfois surprenant pour ne pas dire inexplicable.
Outre la question du coût se pose également la question de la qualité du service, essentielle en ce qui concerne les repas. Sur ce point aussi, un certain nombre de reproches sont à faire.
Nous sommes également intervenus pour regretter que la société Géraud se contente de constater la baisse d’activité du marché Outrebon sans prendre de dispositions pour redynamiser ce marché.En conclusion, nous avons dit que la délégation de service public, source d’une certaine tranquillité pour les élus doit être sans cesse questionnée au vu du prix et des services rendus, d’où la nécessité d’une écoute des citoyens qui bénéficient de ces services.
L’élu ne peut se décharger d’une responsabilité politique, la délégation de service public ne pouvant être qu’une décharge technique sous haute surveillance.

Une soirée au conseil municipal

Une soirée au conseil municipal dans Billet d'humeur email1010Nous sommes le jeudi 29 novembre 2007, il est 21 h 00, et le conseil municipal va débuter.
Nous nous asseyons au fond de la salle, où, pour une fois, une assistance nombreuse s’installe. Il y a, à notre droite, les conseillers municipaux de l’opposition dont nos 4 élus socialistes, à gauche, la majorité, entre les deux groupes, cinq ou six sièges vides, toujours les mêmes et ce depuis des années. Ne voyez pas là une volonté du maire de séparer les deux groupes, ce sont des élus de la majorité qui ont abandonné leurs fonctions et que l’on ne veut pas ou ne peut sans doute pas remplacer faute de candidats. Malgré les 35 membres initiaux de sa liste, le maire semble avoir une certaine difficulté à réunir des troupes suffisantes pour le « combat » et l’exercice , on peut comprendre pourquoi.
Le maire prend la parole, ses adjoints se succèdent, et la majorité se tait. Il sourit, content de lui-même, la majorité aussi. Le maire grogne, la majorité s’offusque. On lève le bras, on le descend. Dans la majorité, personne ne s’autorise à prendre la parole, et dans ce silence, elle semble peu concernée par ce qu’il se passe devant elle, on peut s’en étonner ; elle mime une gestuelle imposée plus qu’elle ne semble voter. Les élus socialistes prennent la parole, posent des questions, saisissent quelques notes, écoutent attentivement ce que le maire veut bien expliquer, et rien, ou peu de choses, ne semble perturber ce face à face. Un maire qui refuse d’enregistrer dans les comptes-rendus des conseils municipaux, les questions, les données apportées par l’opposition, seul compte sa parole, et uniquement la sienne. Un maire qui depuis le mois de mars a supprimé les tribunes de l’opposition du Journal de Villemomble, comme la loi l’y autorisait, mais en Seine-Saint-Denis il est le seul à l’avoir fait…
Un conseil municipal est toujours un révélateur de la cohérence qui peut exister dans une majorité, et malgré notre ton quelque peu sarcastique, sans doute notre mauvaise foi, on doit tout de même rappeler que le maire, est encore mal à l’aise dans une majorité disloquée entre ceux qui ne savent pas très bien pourquoi ils sont là, et les autres qui ne comprennent pas pourquoi ils restent. La seule chose qui compte c’est qu’ils sont presque certains de gagner toutes les élections qui se présenteront et s’ils sont sages, ils seront sans doute récompensés. On pourrait ainsi expliquer la chape de plomb qui règne dans la majorité, où l’on n’ose pas s’exprimer, si ce n’est quelques chuchotements qui viennent parfois jusqu’à nous. Au centre, le maire, mal à l’aise dans les relations humaines, angoissé de commettre un impair, et qui apprend par cœur des codes et autres règlements administratifs. Une image de comment la ville est gérée, où l’on craint l’extérieur, l’inconnue, dans une absence de prévision du futur, où la seule chose qui compte c’est qu’il n’y ait pas un centime de dette, même si certaines propriétés municipales nécessiteront d’importants travaux que l’on devra financer avec des taux d’intérêts qui sont aujourd’hui prohibitifs… La ville est à l’image de son maire, inquiète de ce qui l’entoure, gérée comme une sous-préfecture d’une province que l’on aurait oubliée…

Frédéric Jiméno

123

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque