Villemomble resultats deuxième tour régionales 2015

resultats 2eme tour


Archives pour la catégorie Conseil Regional

Regionales 2015 2eme tour

barto2emet

Le Projet du PS pour l’Ile de France

Téléchargez ici le projet pour l’Ile de France de Claude Bartolone et du PS
http://www.uneiledefrancehumaine.fr/uploads/2015/10/projet-ile-de-france-humaine.pdf

Projet

Naissance de « Grand Paris express » : une victoire pour la Seine-Saint-Denis

Naissance de « Grand Paris express » : une victoire pour la Seine-Saint-Denis dans actualité locale logocg93 Communiqué de Claude Bartolone, Député et Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis

Le Président de la Région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, et le Ministre de la Ville, Maurice Leroy, en présence de tous les Présidents de Conseils généraux d’Île-de-France, ont annoncé ce matin un accord sur l’avenir des transports franciliens.

C’est avec une très grande satisfaction que je salue ce moment important pour la métropole francilienne et ses habitants.

L’accord qui a été trouvé ce matin inscrit dans le marbre la nécessité d’une double boucle pour le métro automatique de grande capacité en rocade à l’est de la Région. Grâce au tracé élaboré en commun avec le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis n’est plus désormais considérée comme un simple dortoir pour des centaines de milliers de salariés, mais est reconnue comme un véritable moteur du développement métropolitain.

 Mon département souffre depuis 30 ans d’un défaut d’investissements, empêchant ainsi des secteurs en pleine mutation comme le Bourget ou le Canal de l’Ourcq de connaître un essor mérité ou des pôles d’excellence comme la ville-aéroport Roissy ou Plaine commune de donner leur pleine mesure. Ce sont aussi les habitants des quartiers populaires qui auront enfin la chance d’accéder normalement à l’emploi et aux services publics avec le désenclavement de leurs villes.

Avec ce projet, c’est tout à la fois nos concitoyens qui verront leur quotidien changer et la région capitale qui tiendra sa place dans le concert des métropoles mondiales.

A très court terme, avec le plan de mobilisation pour les transports, élaboré par Jean-Paul Huchon et voté à l’unanimité par les départements, chaque année sera une année utile pour rénover les RER, prolonger et créer de nouvelles lignes de métros et de tramways.

 Je resterai vigilant à ce que les promesses financières qui nous ont été faites se concrétisent, car rien ne serait plus inacceptable pour les habitants de nos quartiers que de voir leurs espoirs une nouvelle fois déçus.

le tracé commun de double boucle de métro automatique à l’est

  Communiqué de presse commun Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis

Les Conseils Généraux du Val-de-Marne et de la Seine-Saint-Denis présentent le tracé commun de double boucle de métro automatique à l’est

le tracé commun de double boucle de métro automatique à l'est dans actualité locale metroest

Une très large convergence de vue s’est exprimée au cours des débats publics en cours sur le réseau de transport public du Grand Paris et sur Arc Express en faveur de la création d’une double boucle à l’est de l’Ile-de-France.

Les Conseils Généraux du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis ont tous deux adopté des tracés desservant au mieux leurs territoires et reliant de façon cohérente les deux départements.

Ils présentent aujourd’hui un tracé commun de double boucle de rocade de métro automatique à l’est qui permet de relier de la meilleure façon l’ensemble des territoires. Ce tracé commun respecte parfaitement les votes des deux assemblées départementales, et s’inscrit totalement en phase avec les attentes largement exprimées par les acteurs des deux territoires au cours des débats publics.

 

Christian Favier, président du Conseil Général du Val-de-Marne, et Claude Bartolone, président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis ont adressé ce tracé commun 93-94 au président de la Région Ile-de-France et du STIF Jean-Paul Huchon, ainsi qu’au Ministre de la Ville, Maurice Leroy, afin qu’il soit intégré dans le projet d’accord entre l’Etat et la Région.

Claude Bartolone, Député et Président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis

Christian Favier, Président du Conseil Général du Val-de-Marne

 

Claude Bartolone saisit le Conseil constitutionnel sur la dette de l’etat

Claude Bartolone saisit le Conseil constitutionnel sur la dette de l'etat dans Conseil Regional logocg93Communiqué de Claude Bartolone (14 decembre 2010),
Député et Président du Conseil Général de Seine Saint-Denis

Les Présidents de Conseils généraux de gauche ont décidé la semaine dernière de saisir le Conseil Constitutionnel d’une Question Prioritaire de Constitutionnalité, au sujet des transferts de charge non compensés.

La saisine du Conseil Constitutionnel intervient au terme d’un long processus, qui a vu la Seine-Saint-Denis prendre toute sa part dans le combat contre l’assèchement des finances territoriales.

Devant l’immensité de la dette de l’Etat envers les départements – 640 millions pour la Seine-Saint-Denis depuis 2004 -, j’ai déposé en en juin et septembre 2010 deux recours pour réclamer la compensation des dépenses liées à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) et au RMI-RSA, pour un montant total de 278, 6 millions d’euros.

J’ai également été en avril dernier à l’initiative de l’adoption d’un budget en déséquilibre. Ce « budget de révolte », en incluant la somme de 75 millions d’euros au titre de la dette de l’Etat pour l’année en cours, a résonné comme un véritable cri d’alarme, pour dénoncer la situation faite à nos départements. Car au-delà des transferts de charges non compensés, la disparition brutale de la Taxe Professionnelle comme le gel de nos dotations ont plongé nos finances dans le rouge, alors même que les besoins sociaux augmentent.

Partout en France, à droite comme à gauche, la Seine-Saint-Denis avait reçu à l’époque de nombreux soutiens et servi d’exemple à d’autres collectivités.

Malgré les appels au dialogue qui ont eu lieu depuis, le gouvernement a fait le choix de l’aveuglement.

Face à cette intransigeance, et comme le feront bientôt l’ensemble des Présidents de Conseils généraux de gauche, j’ai saisi le tribunal administratif de Montreuil d’une Question Prioritaire de Constitutionnalité pour faire reconnaître par le juge que les dispositifs de compensation financière des transferts de charges, institués par la loi, sont désormais largement insuffisant et bafouent le principe de libre administration et d’autonomie financière des collectivités.

Réaction de Jean-Paul Huchon suite à l’adoption par le Sénat du texte de loi relatif au projet du Grand Paris

Réaction de Jean-Paul Huchon suite à l’adoption par le Sénat du texte de loi relatif au projet du Grand Paris dans Conseil Regional iledefranceLe 27 avril 2010, 

Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Ile-de-France et Jean-Luc Laurent, Délégué spécial du Président sur le Grand Paris regrettent l’obstination du secrétaire d’Etat Christian Blanc à faire adopter par le Sénat son texte de loi relatif au projet de Grand Paris, qui constitue un véritable déni de démocratie.

Ils dénoncent ce passage en force alors même que les débats parlementaires ont montré les risques financiers et juridiques des dispositions contenues dans ce texte.

Le financement du projet de métro automatique du gouvernement repose sur un montage irréaliste et irresponsable qui pénalisera tout à la fois à la fois la compétitivité des entreprises franciliennes et le pouvoir d’achat des ménages. De plus, l’atteinte grave aux lois de décentralisation fait courir un risque constitutionnel et juridique.

Lors des débats parlementaires à l’Assemblée nationale comme au Sénat, le gouvernement n’a prêté aucune attention  aux inquiétudes  exprimées publiquement par de nombreux élus de la Région, des conseils généraux, de communes franciliennes et de Paris Métropole, au-delà des clivages politiques.

Surtout, ce projet ne répond en rien aux urgences des Franciliens, ni en matière de transports, ni en matière de logement et ne fait qu’aggraver le déséquilibre à l’ouest de la métropole francilienne.

Jean-Paul Huchon et Jean-Luc Laurent attendent que la Commission mixte paritaire prévue le 20 mai fasse preuve d’esprit de responsabilité en faisant prévaloir l’intérêt général à l’autoritarisme gouvernemental.

Communiqué de la region d’Ile de France

Communiqué de la region d'Ile de France dans Conseil Regional iledefranceSécurité en Seine-Saint-Denis : une action de long terme, pas de la communication Les déclarations faites par Nicolas Sarkozy en Seine-Saint-Denis ne tromperont personne. Ce dont les habitants de Seine-Saint-Denis ont besoin, ce n’est pas d’une énième opération de communication d’un président redevenu ministre de l’Intérieur pour tenter de faire oublier son échec personnel sur le terrain de la sécurité et la déroute de son camp aux régionales. 

Ce dont la population a besoin, c’est une action de long terme, partenariale, et non des gesticulations en réaction aux incidents.  Ce qu’il faut ce sont des forces de police en nombre suffisant sur tout le territoire. C’est une police de proximité supprimée en 2002 par le même Nicolas Sarkozy. Aujourd’hui, il manque 400 policiers pour assurer l’ordre en Seine-Saint-Denis. Les commissariats financés par le Conseil régional sont en sous-effectifs en raison des suppressions de postes dans la fonction publique décidées par le gouvernement. Sur la question de la sécurité des transports, le chef de l’Etat annonce des mesures déjà mises en œuvre par la Région et le STIF. Tous les bus des Courriers d’Ile-de-France sont déjà équipés en vidéosurveillance. Les crédits nécessaires pour la radiolocalisation des bus du dépôt de Tremblay-en-France ont été votés en décembre 2008.  Les bus du réseau TRA sont quant à eux tous équipés de  vidéosurveillance et de radiolocalisation. 

La Région et le STIF font leur travail dans le cadre de leurs responsabilités. A la demande de Jean-Paul Huchon, Jean-Vincent Placé, Vice-président chargé des Transports et des mobilités, et Abdelhak Kachouri, Vice-président chargé de la Citoyenneté, de la Politique de la ville et de la Sécurité, participeront cet après-midi à Bobigny à la table-ronde sur la sécurité dans les transports organisée par le préfet de Seine-Saint-Denis.
La Région Ile-de-France avait demandé dès vendredi dernier la tenue de cette table-ronde.

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque