Division à l’UMP

Lorsque la droite « la plus réac » défile : Patrice Calméjane n’oublie pas d’être là.
A Villemomble nous sommes habitués à cette droite « réac » capable de se rapprocher des idées « extrêmes » et d’un autre temps.

Mais comme l’indique l’article du journal Le Parisien du 4 février, ils étaient peu nombreux à aller contre le cours de l’histoire et de nombreux Maire de Droite ont refusé de participer à ce rassemblement.

Même dans son propre camps, Patrice Calméjane n’est plus soutenu…
Après être perdant devant les électeurs, le voila perdant parmi les siens.

Il est temps de changer de Maire à Villemomble.

Division à l'UMP dans actualité locale droite_reac1_02022013


Archives pour la catégorie Politique Nationale

La Députée de Villemomble à l’assemblée.

Image de prévisualisation YouTube

Retrouvez ici, l’intervention d’Elisabeth Pochon à l’Assemblée Nationale le 30 janvier 2013.
C’est celle d’une vraie et grande Députée, un discours plein d’humanité et de conviction…

Continue Elisabeth, la circonscription de Gagny/Rosny/Villemomble retrouve enfin pleinement sa place à l’assemblée, et c’est un honneur pour nous de t’avoir comme députée.

 

 

 

Economie d’Energie

 Economie d'Energie dans Politique Nationale 20Delphine Batho a publié mercredi 30 janvier l’arrêté instituant :

qu’à compter du 1 er juillet 2013, gares, églises, monuments aux morts, mais aussi tours de bureaux, vitrines de magasins et autres bâtiments non résidentiels devront, pour la plupart, être éteints dès 1 heure du matin et rester tous feux éteints jusqu’à 7 heures.
Cette norme contribuera à la réalisation de
nouvelles économies d’énergie : 2 Terrawattheures par an, soit l’équivalent de la consommation électrique de 750.000 foyers d’après l’Ademe, plus de deux fois l’économie du changement d’heure en hiver et en été.

Trois autres objectifs sont poursuivis :
   réduire la pollution lumineuse,
   protéger le sommeil des Français
   et diminuer la facture des entreprises et des collectivités locales.

Pour les éclairages intérieurs de locaux professionnels, le couvre-feu devra s’appliquer une heure après la fin de leur occupation. Des dérogations seront possibles, notamment pendant les fêtes de Noël, où les vitrines des grands magasins et les illuminations de rue pourront continuer de briller. En ce qui concerne les enseignes et publicités lumineuses, une obligation d’extinction des feux de 1 heure à 6 heures du matin est en vigueur depuis le 1er juillet dernier ; les assujettis disposent d’un délai de six ans pour se mettre en conformité, délai qui pourrait être réduit.

Mariage pour Tous

Mariage pour Tous dans Politique Nationale photos-manif-1-150x100retrouvez l’article du Huffingtonpost en cliquant ici

Mariage gay: le baiser des députés PS Yann Galut et Nicolas Bays pour la postérité

MARIAGE GAY – L’image restera-t-elle dans les livres d’histoire? Une chose est sûre, le baiser que se sont échangé deux députés socialistes -hétérosexuels de surcroît – lors de la manifestation en faveur du mariage pour tous de ce dimanche 27 janvier aura marqué les esprits.

Point sur la circulaire du 25 janvier 2013

Point sur la circulaire du 25 janvier 2013 dans Politique Nationale email1010La circulaire n’abroge pas l’article 1647 du code civil qui proscrit la GPA.!

Elle ne traite pas non plus de la question de la délivrance  d’actes d’état civil aux enfants nés à l’étranger par GPA.

Elle porte sur la reconnaissance de la nationalité française afin d’éviter les cas d’apatridie de ces enfants.

La circulaire n’a rien à voir avec le débat sur le projet de loi mariage pour tous.

Dans le projet de loi mariage pour tous, aucun article ne traite de laGPA.

Enfin, cette circulaire n’est pas une surprise : La Garde des Sceaux l’avait annoncé dès le 17!janvier lors des débats en Commission des Lois.

Téléchargez ici le dossier

 

 

Manifestation parisienne Mariage pour tous

Elisabeth Pochon, Députée de la circonscription, Marc Daydie, Président du groupe des Élus PS de Villemomble, à la Manif pour défendre le Mariage Pour Tous Manifestation parisienne Mariage pour tous dans Politique Nationale photos-manif-1
photo_manif_3 dans Politique Nationale

Droit au mariage pour tous

Le 27 janvier prochain, dès 14h, place Denfert-Rochereau à Paris, le Parti socialiste appelle à manifester pour soutenir le projet de loi du mariage pour tous.

Découvrez et téléchargez notre campagne pour défendre l’égalité et la protection des familles homoparentales.

Mobilisons-nous pour marcher ensemble vers la Bastille et défendre l’engagement 31 du président de la République

Droit au mariage pour tous dans Actualité du parti 8389424968_3a1221bd4a_c

Mariage pour tous

http://www.dailymotion.com/video/xwphku

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi dans Actualité du parti 120pxlogopartisocialistefranceMardi 6 novembre 2012
Déclaration d’Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste, sur le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi

 Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a présenté ce matin le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi.

 

Le gouvernement a pris le taureau par les cornes pour relever le défi de l’industrie et de l’emploi.

Pendant 10 ans, la droite a laissé tomber l’industrie en France. Notre industrie décroche, sa part dans la valeur ajoutée a diminué d’un tiers en 10 ans, 700 000 emplois industriels ont été détruits, nous sommes passés derrière l’Allemagne et l’Italie, nos parts de marché en Europe reculent, le commerce extérieur était excédentaire en 2002, il a battu un record de déficit de 71 milliards d’euros en 2011.

C’est cela le bilan de 10 ans de droite, l’abandon de l’industrie, un recul inacceptable par rapport aux capacités de notre pays qui dispose pourtant de nombreux atouts :

- l’excellence de la recherche publique

- la qualité de ses infrastructures et de ses services publics,

 - ses ingénieurs,

 - le niveau de productivité élevé des salariés français.

 Nous ne pouvons accepter un tel déclin de l’industrie en France. C’est l’ensemble de l’économie et des Français qui en subissent les conséquences. Pour le Parti socialiste, il n’y a pas d’économie forte sans industrie forte. De nombreux emplois de service en dépendent, ainsi que le maintien sur notre territoire des capacités de recherche, d’innovation et le maintien d’emplois qualifiés et bien rémunérés. C’est la puissance de notre économie, le retour de la croissance, l’avenir de nos exportations, l’emploi et le financement de la protection sociale qui sont en jeu.

 La droite avait théorisé une économie sans industrie au profit de la rente et de la finance, elle avait sacrifié l’industrie française. Le redressement de notre économie passe par une mobilisation forte et durable pour l’industrie.

 Pour les socialistes, la priorité absolue, c’est l’emploi. C’est pour cela que nous apportons notre soutien au plan d’ensemble présenté par le gouvernement qui vise à redonner toute sa force à notreéconomie et toute sa place à notre pays dans la compétition internationale.

 Le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi est un plan d’ensemble pour la reconquête industrielle. Nous croyons à la nécessité d’une politique industrielle globale, cohérente et d’une intervention volontariste de l’Etat.

 Cette stratégie porte sur tous les facteurs nécessaires au redressement de notre industrie et de notre économie. Il ne faut pas opposer la compétitivité hors prix à la compétitivité prix. L’essentiel dépend de la qualité de nos produits, de leur montée en gamme, c’est-à-dire de la « compétitivité qualité ».

 Tous les leviers d’action doivent être activés. C’est pourquoi ce plan porte sur :

 - l’innovation et la recherche,

 - le soutien aux PME et aux ETI, qui représentent l’essentiel de l’emploi en France, pour permettre leur croissance et leur développement, en particulier à l’exportation,

 - un accès favorisé des PME à la commande publique,

 - le développement des filières d’avenir et la cohérence entre donneurs d’ordre et sous-traitants,

 - la formation des travailleurs et des jeunes, la sécurisation des parcours professionnels,

 - le dialogue social dans le pays et dans l’entreprise,

 - le soutien aux capacités d’investissement des entreprises et une baisse du coût du travail, sans affecter les salaires, par un crédit d’impôt favorisant l’emploi créé en France.

 Les comités d’entreprise devront être régulièrement informés de l’utilisation du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). Nous serons particulièrement vigilants sur les politiques menées en matière de rémunération et d’emploi. Cette politique doit être une politique du donnant-donnant.

La mesure sera financée pour moitié par des économies de dépenses sur 3 ans ; et pour l’autre moitié, par une restructuration de la TVA étalée dans le temps, c’est-à-dire une nouvelle grille de TVA, à partir de 2014, avec une hausse du taux intermédiaire, une hausse limitée du taux normal et une baisse du taux sur les produits de première nécessité, en particulier l’alimentation et l’énergie, ainsi que par la fiscalité écologique.

Pendant 10 ans, la droite a prétendu lier la performance de notre économie à l’affaiblissement des droits sociaux, sans obtenir aucun résultat puisqu’il n’y a eu ni performance économique ni justice sociale.

Le plan est la démonstration que l’on peut redresser notre industrie en protégeant les Français et notre modèle social. L’impératif, c’est de gagner la bataille de l’emploi, du pouvoir d’achat et de redonner toute sa place au travail dans notre pays.

Le Parti socialiste appelle toutes les forces économiques et sociales à se mobiliser et à relever ce défi pour la France.

François Hollande : Bilan, Agenda

François Hollande : Bilan, Agenda dans Politique Nationale 421583_425171337518200_453011108_n

12345...15

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque