Politique de la Ville

http://www.dailymotion.com/video/xdcj44

Analyse par Jean-Alain STEINFELD


Archives pour la catégorie Vie des quartiers

Communiqué de la region d’Ile de France

Communiqué de la region d'Ile de France dans Conseil Regional iledefranceSécurité en Seine-Saint-Denis : une action de long terme, pas de la communication Les déclarations faites par Nicolas Sarkozy en Seine-Saint-Denis ne tromperont personne. Ce dont les habitants de Seine-Saint-Denis ont besoin, ce n’est pas d’une énième opération de communication d’un président redevenu ministre de l’Intérieur pour tenter de faire oublier son échec personnel sur le terrain de la sécurité et la déroute de son camp aux régionales. 

Ce dont la population a besoin, c’est une action de long terme, partenariale, et non des gesticulations en réaction aux incidents.  Ce qu’il faut ce sont des forces de police en nombre suffisant sur tout le territoire. C’est une police de proximité supprimée en 2002 par le même Nicolas Sarkozy. Aujourd’hui, il manque 400 policiers pour assurer l’ordre en Seine-Saint-Denis. Les commissariats financés par le Conseil régional sont en sous-effectifs en raison des suppressions de postes dans la fonction publique décidées par le gouvernement. Sur la question de la sécurité des transports, le chef de l’Etat annonce des mesures déjà mises en œuvre par la Région et le STIF. Tous les bus des Courriers d’Ile-de-France sont déjà équipés en vidéosurveillance. Les crédits nécessaires pour la radiolocalisation des bus du dépôt de Tremblay-en-France ont été votés en décembre 2008.  Les bus du réseau TRA sont quant à eux tous équipés de  vidéosurveillance et de radiolocalisation. 

La Région et le STIF font leur travail dans le cadre de leurs responsabilités. A la demande de Jean-Paul Huchon, Jean-Vincent Placé, Vice-président chargé des Transports et des mobilités, et Abdelhak Kachouri, Vice-président chargé de la Citoyenneté, de la Politique de la ville et de la Sécurité, participeront cet après-midi à Bobigny à la table-ronde sur la sécurité dans les transports organisée par le préfet de Seine-Saint-Denis.
La Région Ile-de-France avait demandé dès vendredi dernier la tenue de cette table-ronde.

La Région : Pourquoi c’est important pour Villemomble ?

Notre région dont la majorité est de gauche aide notre commune de Villemomble dans des grands dossiers essentiels,  contrairement à l’ Etat qui se désengage de plus en plus.

Voici quelques exemples simples et concrets:  

Ont été financés ou co-financés par la Région Ile de France à Villemomble :Social et santé
- Création d’un foyer d’accueil pour travailleurs handicapés
- Aménagement de la crèche familiale « les petits diablotins » de 33 places

Enseignement
- Aménagement lieux de vie, d’espaces sportifs et Restauration du lycée Blaise Pascal
- Financement de la gratuité des manuels scolaires dans les deux lycées de Villemomble (plus de 1600 élèves).
- Travaux et entretien du lycée Clemenceau (Salle de langues, Cantine, Salle de Physique/chimie, …). 

Culture et sports
- Réhabilitation du château
- Réhabilitation du Parc des Sports
- Construction du gymnase Carnot (Blaise Pascal)
- Création d’un gazon synthétique au stade Ripert

Développement économique
- Création d’un hôtel d’entreprises

Logement
- Création de 11 logements

Développement durable

- Dépollution du bassin Carnot

Transports
- Aménagement de la RD.116
- Aménagement des voieries pour la ligne mobilien 303

Interview de Claude Bartolone à propos des attaques des bureaux de postes

8 janvier 2010 | PRESSE, Seine-Saint-Denis

Interview de Claude Bartolone à propos des attaques des bureaux de postes dans Conseil Général logo_jdd_frClaude Bartolone tape du poing sur la table. Président du conseil général de Seine-Saint-Denis, le député socialiste dénonce l’inertie du gouvernement face à la vague d’attaques de bureaux de poste dont est victime son département.

Deux hommes ont été interpellés mercredi soir après le braquage à main armée d’une agence de La Poste à Villetaneuse (93). Mardi matin, ce sont deux bureaux de poste de Saint-Denis et de Saint-Ouen (93) qui étaient prises d’assaut, à l’explosif et au pistolet mitrailleur. La veille, la porte donnant accès au coffre de la poste de Bagnolet sautait dans une explosion. Ces hold-up s’ajoutent à une liste déjà longue d’attaques à l’explosif dans le département.

Les attaques de bureaux de poste, qui se multiplient en Seine-Saint-Denis, vous mettent en colère…

C’est extrêmement préoccupant. La préfecture de police avance le chiffre de 16 attaques en un an dans notre département. En réalité, en seulement trois mois, ce sont quatorze attaques à l’explosif -dont treize sur des bureaux de poste- qui ont été perpétrées: à Pantin (deux fois), le Pré-Saint-Gervais, Noisy-le-Grand (trois fois), Aubervilliers (75 000 euros dérobés), Saint-Denis (deux fois), Pierrefitte (100 000 euros), Gournay, l’Ile-Saint-Denis, Bagnolet… Rendez-vous compte: depuis le 9 octobre, on subit plus d’une attaque par semaine. Et encore, il ne s’est rien produit pendant les congés de Noël… comme si les malfrats étaient partis en vacances. Les habitants ont le sentiment d’être complètement abandonnés par le gouvernement qui ne fait rien. Imaginez si le 16e arrondissement avait connu quatorze attaques à l’explosif en trois mois…

Percevez-vous une inquiétude dans la population?

Evidemment. Les postiers et les riverains craignent pour leur existence. Ils vont retirer de l’argent au distributeur et… «boum», ça explose! D’ailleurs, les malfaiteurs ont l’air très bien renseignés et donnent l’impression de faire des expériences pour maîtriser chaque jour un peu plus leurs explosifs. Et puis, ces attaques constituent la cerise sur le gâteau: depuis trois ou quatre mois, la Seine-Saint-Denis connaît une nouvelle flambée de l’insécurité. Les policiers m’ont confié que le trafic de drogue est reparti en flèche. Alors quand le gouvernement se flatte de bons résultats dans la lutte contre la délinquance, c’est risible.

(suite…)

Journal de la section socialiste de Villemomble : Edition novembre 2009

Journal de la section socialiste de Villemomble : Edition novembre 2009 dans actualité locale 1212 dans Journal 

 

 

 

 

Vous ne l’avez pas eu dans votre boite aux lettres !!!!! 
Téléchargez ici le journal des Socialistes de Villemomble

fleche027 dans Vie des quartiersJournal novembre 2009

journal1109 dans Vos elus vous informent

Retrouvez de l’information locale ou nationale
et aussi ce que Monsieur le Maire ne vous dit pas dans le journal municipal…..

Bonne lecture.

.

Braderie solidaire aux Marnaudes

Marnaudes Samedi 14 fevrier 2009
Album : Marnaudes Samedi 14 fevrier 2009
Braderie solidaire organisée par l'association TOTEM le 14 fevrier 2009 aux Marnaudes
3 images
Voir l'album
Les élus socialistes sont ravis de voir la banderole qu’ils ont offerte à TOTEM, flotter sur de nombreuses initiatives qui redonnent vie au quartier des marnaudes.

En moins d’un an : Fête des voisins, kermesse pour les enfants, halloween, ouverture des activités de loisirs et maintenant braderie solidaire …

Bravo à tous ces bénévoles de TOTEM qui mettent du coeur à l’ouvrage …

 Elisabeth Pochon

 

.

 

.

Fête au gymnase De Gaulle

Samedi 14 février 2009
Monsieur le Maire fête ses 10 ans à la tête de la municipalité en organisant une grande fête au Gymnase De Gaulle.


La Cérémonie a commencé par le passage d’un extrait du film le Roi Lion :
Dans cette extrait Robert MOUFASSA explique à Patrice SIMBA comment il va lui passer le pouvoir.  http://www.dailymotion.com/video/k75k5jD2tIqxxhXkfO
Etonnant non ?
Simple provocation que le choix de ce film pour fêter les 10 ans de son accession au « trône de Villemomble ».
Ou bien conception monarchiste de la démocratie alors qu’en 1999, Robert Calméjane Maire élu de l’époque, avait cédé sa place de Maire, en cours de mandat, au profit de son fils Patrice?
Mais au fait, qui a payé cette grande fête, la mise en place du matériel et la location de la salle.
Notre Roi/Maire ou bien le contribuable ?  Fête au gymnase De Gaulle dans actualité locale interro007

 . 

 .

Journal de la section socialiste de Villemomble : edition de janvier 2009

Journal de la section socialiste de Villemomble : edition de janvier 2009 dans actualité locale 1212 dans Journal 

 

 

 

 

Vous ne l’avez pas eu dans votre boite aux lettres !!!!! 
Téléchargez ici le journal des Socialistes de Villemomble

fleche027 dans Vie des quartiersJournal janvier 2009

Retrouvez de l’information locale ou nationale
et aussi ce que Monsieur le Maire ne vous dit pas dans le journal municipal…..

Bonne lecture.

 

 

 

.

 

 

 

Cinq Présidents des Conseils généraux de gauche soutiennent le projet de Schéma directeur de la Région Ile-de-France et demandent au gouvernement sa mise en œuvre dans les meilleurs délais.

Cinq Présidents des Conseils généraux de gauche soutiennent le projet de Schéma directeur de la Région Ile-de-France et demandent au gouvernement sa mise en œuvre dans les meilleurs délais.  dans Conseil Général cg93

Déclaration commune des Présidents des Conseils généraux d’Île-de-France.

L’Assemblée régionale présidée par Jean-Paul Huchon examine ce jour le futur Schéma de la Région Ile-de-France. C’est une étape importante pour l’ensemble de nos territoires et pour leurs populations. Préparer et projeter une région capitale soucieuse de développement économique, de développement durable avec un accroissement très sensible de l’offre de logement, de transports collectifs, cela constitue en effet un défi majeur pour nos départements et pour l’ensemble de notre région.

Une très large concertation a été engagée depuis plus de trois ans. Nos départements y ont activement contribué en formulant des remarques qui très souvent ont été prises en compte.

L’Etat, à tout moment y a été associé. Le 11 juin dernier, la commission d’enquête publique a approuvé à l’unanimité le projet de SDRIF.

Ces dernières semaines, la droite francilienne et le gouvernement ont multiplié les attaques contre le futur SDRIF. Ces agissements ne trompent personne. A l’approche des élections régionales, alors que « la primaire » pour conduire la liste de la droite fait rage, on comprend bien la manœuvre. La droite cherche à paralyser l’action régionale pour gêner Jean-Paul Huchon et sa majorité.

Ce positionnement n’a apparemment que peu à voir avec le projet, il s’appuie sur .un seul argument: le schéma directeur fixerait une trop faible hypothèse de croissance (2 % jusqu’en 2030).

Or que dit le SDRIF : l’Ile de France a connu une croissance moyenne annuelle de 1,7 % sur les 20 dernières années et 2 % sur les dix années venir se traduiraient annuellement par 60 000 logements, 40 000 emplois et 500 000 m² de bureaux.

Par sa prise de position, la droite semble ne pas assumer la situation économique et sociale française pour laquelle elle porte une lourde part de responsabilité.

A l’échelle de nos départements, comme à celle de l’Ile-de-France, la mise en œuvre du SDRIF constitue une urgence. Les franciliens ne comprendraient pas que l’ensemble des projets, des ambitions contenues dans ce document soient gelés par le gouvernement et ses relais dans l’opposition régionale uniquement pour des raisons politiciennes et électoralistes. Nous refusons donc que nos territoires et nos concitoyens soient pris en otages.

Le précédent schéma directeur date de 1994 et est maintenant dépassé. Nous avons besoin d’un nouveau document pour permettre à l’Île-de-France de bâtir son avenir. Le Conseil régional, démocratiquement élu, a assumé, avec responsabilité, les compétences qui sont désormais les siennes, en engageant la révision du SDRIF, en concertation avec l’Etat, mais aussi avec les autres collectivités territoriales, et notamment les Départements.

Nous appelons le gouvernement, à prendre toutes ses responsabilités pour le développement durable et partagé de notre région et nous réaffirmons pour notre part notre soutien au projet de schéma directeur.

Didier Arnal : Président du Conseil général du Val-d’Oise
Claude Bartolone : Président du Conseil général de Seine-Saint-Denis
Michel Berson : Président du Conseil général de l’Essonne
Vincent Eblé : Président du Conseil général de Seine-et-Marne
Christian Favier : Président du Conseil général du Val-de-Marne

Projet de rénovation de la cité des Marnaudes la Sablière : encore un dossier en panne complète?

Projet de rénovation de la cité des Marnaudes la Sablière : encore un dossier en panne complète? dans actualité locale construction049Vos élus socialistes ont interrogé le conseil régional d’Ile de France pour savoir où en était le dossier ANRU (agence nationale de rénovation urbaine) de démolition reconstruction de cette cité, faute d’informations fiables de la Municipalité.

Courrier du Conseil Régional adressé aux élus PS de Villemomble

Les socialistes, rappelons le, sont favorables bien sûr à la rénovation urbaine, mais sous les conditions de la loi qui garantissent que ce n’est pas l’occasion d’ « écrémer » socialement les locataires des cités concernées, ce parc locatif devant rester social .

Nos conditions de principe pour l’ approuver sont les suivantes

  1. reconstitution sur la base d’un pour un » dans notre ville du nombre de logements sociaux démolis, à loyers comparables ; ce n’est pas le cas ans le projet présenté !

  2. maintien du nombre de grands logements, sauf à vouloir chasser de notre ville les grandes familles : c’est très loin d’être le cas ! Ce n’est pas la peine de se réclamer à grand bruit après cela d’une politique de la famille..

  3. consultation des habitants, telle que prévue de façon obligatoire par la ville. Le dossier déposé n’a été précédé d’aucune consultation !

Notre présidente de groupe, Elisabeth Pochon, a reçu une réponse de MM Huchon (président de la région) et J Luc Laurent (vice pdt chargé du logement et de la politique de la ville) l’informant qu’avant même le courrier de vos élus PS, la région avait soulevé par courrier au Maire (qui nous l’avait là aussi bien caché, comme à vous) le 1/4/2008 les mêmes interrogations et conditions, et rappelé en outre qu’elle ne pouvait que compléter des crédits d’Etat ANRU, une fois que l’Etat l’avait donc approuvé et acté.

Or précisément, le dossier, déposé en 2006, n’a toujours pas été instruit à ce jour en commission technique ANRU, instance qui valide les dossiers et leur donne le « top départ ». Tout indique que l’ANRU a pratiquement cessé d’instruire de nouveaux dossiers et se centre désormais sur la gestion des dossiers approuvés, ce que (cf ci-dessous) est le cas de la quasi-totalité des dossiers identifiés ..sauf le nôtre !.

Autant dire que notre maire semble bien avoir loupé le train de l’instruction de son dossier ANRU en perdant 2 ans sans explications !!

Pour votre info :

L’ANRU c’est quoi ? où en est elle ?

Au 1er juillet 2008, 334 projets globaux ont été approuvés par l’Agence, 273 conventions ont été signées, ce qui représente déjà :

- 36,5 milliards d’euros de travaux engagés ou programmés sur les 5 prochaines années
- 94 % des 189 quartiers prioritaires validés et des projets engagés dans 258 quartiers supplémentaires
- 122 281 constructions de logements sociaux
- 274 084 réhabilitations de logements sociaux
- 128 558 déconstructions de logements sociaux
- 301 329 résidentialisations.

Sur ces quartiers, l’ANRU participe :
- à la reconstitution des logements sociaux démolis
- à la réhabilitation et à la résidentialisation de logements locatifs sociaux
- à la démolition de logements pour cause de vétusté ou pour une meilleure organisation urbaine
- à l’amélioration des espaces urbains et à la création de voies délimitant des îlots
- au développement des équipements publics incluant la livraison de nombreuses écoles
- à la création ou à la rénovation d’équipements commerciaux, sociaux et culturels
- à l’ingénierie nécessaire à la mise en oeuvre et à la conduite des projets.

1234

la republique c'est l'arrac... |
UNI ... |
Good Morning Africa ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amours mauvaises
| Gueyo, dynamique de dévelop...
| Camp Laïque